Richie Porte Sky
Le coureur australien Richie Porte | AFP - ERIC FEFERBERG

Richie Porte frappé par un spectateur à la Pierre Saint-Martin ?

Publié le , modifié le

Deuxième de l'étape de la Pierre Saint-Martin derrière son leader Chris Froome, Richie Porte a révélé au journal britannique, le Telegraph, qu'il avait été frappé au niveau des côtes dans les trois derniers kilomètres de l'ascension pyrénéenne.

L'atmosphère anti-Sky a-t-elle poussé un spectateur à un acte ignoble envers Richie Porte dans l'ascension de la Pierre Saint-Martin ? Le coureur australien a expliqué au Telegraph avoir été frappé dans les côtes alors qui'il tentait de revenir sur Nairo Quintana dans les trois derniers kilomètres.

"J’étais concentré pour tenter de revenir sur Quintana (quand c’est arrivé), a expliqué Porte au Telegraph Cycling Podcast. J’avais l’impression d’être revenu deux ans en arrière, à l’Alpe-d’Huez. C’était la même atmosphère. Il y a des ‘anti-Sky’ partout où l’on se trouve." Pour le coureur, certaines personnalités des médias, qui n’ont cessé de taper sur le dos du maillot jaune et de son équipe, ne seraient pas étrangères à ce climat délétère. "Pour être honnête, certains journalistes n’arrêtent pas de dire des c… et ils devraient se sentir responsables pour notre sécurité", pose-t-il.

"Est-ce que je mérite d'être sifflé ?"

"Est-ce que je mérite d’être sifflé ? Chris (Froome) mérite-t-il aussi de l’être ? Je ne pense pas, a commenté l’Australien de 30 ans. Peut-être que dans dix ans, ces gens-là verront que toutes ces victoires sont légitimes. Je ne m’attends pas à ce qu’ils s’excusent d’ici-là, mais c’est honteux que ces gens continuent à être contre on-ne-sait-quoi (…). Regardez le Tour que nous avons cette année. Vous ne pouvez pas remettre en question ce que l’on fait pour Froomey. On est sept à rouler pour lui. Aucune autre équipe n’est capable de faire cela. Nous sommes parfaitement organisés et concentrés sur le même objectif."

Toujours est-il que personne n'a vu l'incident et que Rihcie Porte ne décrit pas avec exactitude l'incident. Ce même 14 juillet, Porte avait subi des accusations de dopage de la part de spectateurs sur le bord de la route. Une situation que l'Australien avait plutôt bien pris.