Quelques cas de dopage sur le Tour de France...

Cette vidéo n'est plus disponible

Ce lundi, Christopher Froome a été blanchi pour son contrôle antidopage "anormal" par l'UCI. L'organisation du Tour de France, ASO, est donc revenue sur sa décision. Le coureur de la Sky a été par conséquent autorisé à participer à la Grande Boucle de cette année. Mais le Britannique est loin d'être un cas isolé. Car si lui a bien été blanchi, il en est d'autres qui ont été pris la main dans le sac et sanctionnés très sévèrement. A l'image de Lance Armstrong, contrôlé positif aux corticoïdes en juillet 1999. Le coureur sera finalement déchu de ses 7 titres sur le Tour de France pas moins de 13 ans plus tard, après qu'il ait avoué ses pratiques dopantes. Vous souvenez-vous d'autres affaires ?

Publié le , modifié le