Quand un vététiste saute au-dessus du peloton du Tour de France

Quand un vététiste saute au-dessus du peloton du Tour de France

Publié le

Depuis ce mardi, une incroyable vidéo circule sur les réseaux : on y voit un homme sauter, en vélo, au-dessus peloton du Tour de France lors de la 10e étape.

Le Tour est un révélateur de talents, ça, on le savait. Mais qu'il le soit pour des vététistes complètement casse-cou (ou inconscients, c'est selon), ça, on le savait moins. Lors de la 10e étape entre Saint-Flour et Albi, à quelques kilomètres du viaduc de Garabit, les coureurs du peloton ont en effet pu apercevoir, l'espace d'une seconde, un objet volant non identifié au-dessus de leur tête. 

Il s'agissait de Valentin Anouilh, vététiste originaire du Cantal. "J'ai mis 6 mois avant de trouver le bon spot, a-t-il expliqué. Ensuite j'ai tout calculé avec mes copains afin de bien atterrir, j'ai essayé lundi dernier. Puis j'ai sauté le jour j à 12h34." Valentin Anouilh pratique le saut en VTT depuis ses 9 ans. Il a  lui-même conçu, à l'aide de quelques-uns de ses amis, la passerelle qui a permis de réaliser le saut. "La passerelle n'est pas longue à réaliser, mais sauter le Tour de France c'est assez technique, pour ne pas toucher les coureurs, et être à trois mètres minimum au dessus d'eux. On a passé plus de temps à faire des calculs, qu'à fabriquer la passerelle."

 Car ce n'est pas la première fois qu'un"road gap", cette figure consistant à sauter à vélo au-dessus d'une route, est réalisé sur la route du Tour. En 2013, c'était Romain Marandet qui tentait sa chance au-dessus des casques du peloton. Mais, preuve que l'exercice n'est pas sans risque, Dave Watson, en 2002, avait lourdement chuté après avoir sauté le peloton dans les pentes du Galibier.