Thibaut Pinot
Thibaut Pinot | Alexandre MARCHI/PHOTOPQR/L''EST REPUBLICAIN

Pinot: "j'ai du mal à réaliser"

Publié le , modifié le

Thibaut Pinot a réussi son pari, en prenant samedi la 12e place du contre-la-montre, dans un exercice qui n'est pourtant pas sa spécialité, et surtout en assurant sa place sur le podium. A l'arrivée à Périgueux, il se disait très heureux de sa 3e place finale et ne réalisait pas encore la portée de sa performance.

"Il y avait beaucoup de bruit, et j'avais du mal à comprendre les écarts. Dans les derniers kilomètres, je n'étais pas très bien informé de ce qui se passait. Yvon Madiot qui me suivait dans la voiture, a un peu bluffé. Il me disait que Valverde était tout de suite derrière moi. Je ne comprenais pas tout dans l'oreillette. C'est une fois la ligne franchie que j'ai su que, en fait, Valverde était loin. Mais ça m'obligé à appuyer sur les pédales. J'ai tout donné et à la fin je n'en pouvais plus. Les cinq dernier kilomètres ont été très longs.

Je ne me rends encore pas compte que je suis sur un podium du Tour de France. Pour moi, la course est finie une fois passée la ligne d'arrivée. Il reste encore une étape. J'ai du mal à pouvoir savourer pleinement tout ça. J'étais déjà content d'être sur le podium avec le maillot blanc, là c'est le podium du classement général, c'est encore plus beau. J'ai du mal à réaliser.

Avant le départ, nous nous sommes serré la main avec Jean-Christophe Péraud et nous nous sommes souhaités bonne chance. Il me disait que ce serait bien qu'on soit tous les deux sur le podium. C'est ce qu'on a fait. Et c'est  très bien. Mais je n'ai pas de regrets d'être troisième. On m'aurait dit ça il y a trois semaines, je ne l'aurait jamais cru. C'est que du bonheur. Il faut en profiter.

Vidéo : la satisfaction de Pinot

Christian Grégoire