Pinot, Bardet, Barguil ou Rolland, lequel réussira le meilleur Tour de France ?
Pinot, Bardet, Barguil ou Rolland, lequel réussira le meilleur Tour de France ? | AFP

Pinot, Bardet, Barguil et Rolland: le baromètre des leaders français sur le Tour de France

Publié le , modifié le

Après les favoris, place au baromètre des leaders Français qui vont briller sur le Tour de France. Pinot, Bardet, Barguil et Rolland ont plus couru que les Froome Quintana et Contador, un élément qui pourrait un jouer un rôle en troisième semaine.

. Thibaut Pinot

42 jours de course

Comme Alberto Contador, Thibaut Pinot a réussi le moins bon classement de sa saison sur le Critérium du Dauphiné (16e). Pas très bon pour la confiance. Heureusement, le grimpeur de la FDJ a réussi un coup de maître sur le chrono des Championnats de France en transformant sa première tentative sur l’épreuve solitaire. Jusqu’ici la saison de Thibaut Pinot était un rêve. Ses progrès en contre-la-montre l’ont porté dans le top 5 de courses prestigieuses telles que Tirreno-Adriatico (5e), le Tour du Pays Basque (4e) et le Tour de Romandie (2e). A n’en pas douter, Pinot est un candidat logique au top 5 et mieux en cas de défaillance d’un des favoris.

Verdict : stable (mais déjà haut)

. Romain Bardet

44 jours de course

Le forçat de la route parmi tous ceux qui espèrent bien figurer sur le Tour de France ! De La Marseillaise jusqu’aux Championnats de France, le coureur Ag2r a été partout. Avec beaucoup de réussite parfois (6e du Tour de Catalogne) moins après l’enchaînement Tour du Trentin et Liège-Bastogne (27e du Tour de Romandie). Heureusement, son panache et son sens tactique sont venus rehausser le niveau de sa préparation avec une place de dauphin de Chris Froome sur le Dauphiné. Moins que le top 5, c’est le top 10 que peut viser Bardet. On imagine aussi qu’il préférerait accrocher une étape plutôt qu’un accessit au général.
Verdict : en hausse

. Warren Barguil

25 jours de course

La révélation du Tour de France 2015 a déjà grandi. Un début de saison gâchée par un accident, déjà grave mais qui aurait pu l’être encore plus, et un retour au premier temps à partir du printemps, auréolé d’un podium sur le Tour de Suisse. Warren Barguil c’est un avant tout un mental et une envie de se faire sa place au plus haut niveau. On l’avait vu l’an dernier sur les pavés et dans les deux premières semaines plus généralement. Encore jeune à ce niveau, Barguil apprend toujours. Mais il apprend vite.

Verdict : en hausse

. Pierre Rolland

37 jours de course

Lui aussi a beaucoup couru. Son passage du giron de Jean-René Bernaudeau à Cannondale était censé lui faire passer un cap. Son potentiel était sous-utilisé disait-on. Force est de constater que jusqu’ici ses résultats chez Cannondale ne sont pas mirobolants. Une dixième place (au Dauphiné) pour meilleur classement et pas une superbe impression dans la montagne. Toujours est-il que Pierre Rolland est un homme capable de jolis coups (l’Alpe d’Huez en 2011, la Toussuire en 2012).

Verdict: en baisse


Create line charts