Rolland
Pierre Rolland | Mathilde L'Azou

Pierre Rolland : "On aurait préféré une victoire"

Publié le , modifié le

Cette sixième étape entre Abbeville et Le Havre s’est soldée par une belle performance de l’équipe Europcar. Son leader Pierre Rolland était plutôt satisfait de cette journée, même si le succès d’étape n’est pas au bout. Pour Rolland, l’important est de répondre présent pour les Pyrénées.

« C’était l’étape la plus calme depuis le début de ce Tour », a noté Rolland quelques minutes après l’arrivée. « Par contre, le final était ultra rapide, assez sinueux quand même. J’ai vu Quintana et Nibali à terre, je n’ai pas vu les autres », a indiqué le natif de Gien. Son coéquipier Bryan Coquard terminant troisième, Perrig Quemeneur remportant quant à lui le prix de la Combativité, Rolland a apprécié cette « belle journée pour Europcar ».

Et si Coquard a terminé sur le podium du jour, ce n’est pas pour rien. « On avait bien vu que c’était sûrement l’arrivée qui correspondait le mieux à Bryan, car c’est un sprinteur, il est beaucoup plus léger que la plupart des gros sprinteurs », a-t-il expliqué. Mais ce n’était pas la seule source de motivation de la journée.

« On a pu voir que Perrig était devant, et Thomas a tenté quelque chose après le sprint intermédiaire. C’est une bonne journée dans l’ensemble, même si l’on aurait préféré une victoire », a indiqué le coureur de 28 ans. Le leader de la formation vendéenne attend quant à lui la journée de repos avec impatience. « Et puis après j’espère être en bonne condition pour un terrain qui me convient mieux », prévient-il avec un sourire qui en dit long.

Romain Bonte