Nacer Bouhanni Cofidis
Nacer Bouhanni après sa chute lors des championnats de France 2015 | MAXPPP - FRED HASLIN

Pas de fracture pour Bouhanni qui espère toujours faire le Tour de France

Publié le , modifié le

Nacer Bouhanni n'a toujours pas renoncé à participer au Tour de France. Malgré sa chute au moment du sprint finale lors des championnats de France dimanche à Chantonnay-en-Vendée, le sprinteur de Cofidis espère être au départ à Utrecht samedi prochain si son état le permet. Les radios effectuées ce lundi l'ont un peu rassuré puisqu'il ne souffre d'aucune fracture, mais d'une "contusion des cartilages costaux". Une décision définitive devrait être prise dans les prochains jours en fonction de l'évolution de la blessure.

On l'avait quitté en larmes et très inquiet dimanche soir à Chantonnay-en-Vendée. On le retrouve avec des nouvelles rassurantes et plein d'espoir sur Twitter ce lundi. Nacer Bouhanni, le sprinteur de Cofidis est passé en 24 heures de "sûrement forfait" pour la Grande Boucle à un espoir de "toujours être présent au départ du Tour de France samedi". Entre sa chute lors du sprint final des championnats de France remportés finalement par la surprise Steven Tronet et son annonce sur le réseau social, il a passé des radios qui n'ont révélé aucune fracture. Seulement une "contusion des cartilages costaux". Pas de quoi lui faire renoncer au départ du Tour.

Le tweet de Nacer Bouhanni

"Nous partons sur ce schéma", a confirmé à l'AFP Yvon Sanquer, manager de la formation française. "Nacer va avoir une approche du Tour perturbée et  risque d'être diminué dans les premières étapes". "Mais nous ne changeons pas l'optique générale du Tour", a ajouté Yvon  Sanquer en précisant que la dernière place du groupe était attribuée au Belge Kenneth Vanbilsen, qui était en balance avec Cyril Lemoine. Bouhanni a prévu de faire une sortie à vélo lundi après-midi, "pour voir  comment la douleur se manifeste", selon l'expression d'Yvon Sanquer. Il doit  rejoindre son groupe mercredi en fin de journée à Utrecht.  En revanche, Bouhanni fera l'impasse mercredi sur la reconnaissance des  secteurs pavés de la 4e étape (Cambrai) prévue par l'équipe nordiste.

Le tweet de Nacer Bouhanni

Vidéo : la chute de Nacer Bouhanni dans le dernier kilomètre