Nibali victoire Hautacam
Vincenzo Nibali (Astana) s'impose avec panache à Hautacam | ERIC FEFERBERG / AFP

Nibali met le point final en s'imposant à Hautacam

Publié le , modifié le

Non content d'avoir assommé le Tour de France depuis la Planche des Belles Filles, Vincenzo Nibali a ajouté le panache à son succès. Parti en solitaire à 10 km de l'arrivée à Hautacam, l'Italien s'est montré irrésistible dans cette 18e étape, la dernière en altitude. C'est la 4e victoire du Sicilien depuis le départ de Leeds. Dans la bataille pour le podium, Thibaut Pinot et Jean-Christophe Péraud réalisent la bonne opération. Les deux Français ont repris du temps à Alejandro Valverde et sont passés juste devant l'Espagnol. Pinot est 2e et Péraud 3e.

Les surnoms sont rarement donnés par hasard. Affamé et sans pitié, Nibali a tout d'un vrai Requin. Cette étape à Hautacam, dernier sommet Hors Catégorie de ce Tour de France, le Sicilien n'avait pas envie de la voir tomber dans les mains d'un autre grimpeur. Sûr de son fait, le grand prédateur s'est permis de partir à dix kilomètres de l'arrivée pour rafler la mise en solitaire. Angleterre, Vosges, Alpes, Pyrénées, Nibali a gagné partout et sur tous les terrains avec panache. C'est un beau futur vainqueur qui va débarquer dimanche à Paris.

Pinot et Péraud sur le podium

Pendant l'irrésistible ascension du coureur d'Astana, les seconds rôles avaient un autre objectif : le podium. Alejandro Valverde était la cible des Français Pinot, Péraud et Bardet. Dans l'explication finale, les hommes en forme se sont révélés. Après le bluff de Valverde dans la descente du Tourmalet, la montée était à l'avantage des grimpeurs de la FDJ et d'AG2R. Pinot, maillot blanc solidement posé sur ses épaules, a provoqué son destin, suivi par Péraud et Van Garderen. Ce trio s'est démené pour reprendre 44 secondes à l'Espagnol. C'était suffisant pour voir les deux Français sur le podium. Pinot est 2e  à 7'10" de Nibali mais devant Péraud pour 13 secondes et 15 secondes sur Valverde.

Majka assure son maillot à pois

Présent dans le Top 5, Romain Bardet sauve pour le moment sa position mais il sera sous la menace de TJ Van Garderen, 6e à 2'07". Il ne faut pas oublier l'autre grand vainqueur du jour, Rafal Majka. Après son succès mercredi à Saint-Lary Pla d'Adet, le Polonais s'est lancé seul à la poursuite de Nibali pour assurer définitivement son maillot à pois rouge. Malgré le retour de Pinot et consort, il a parfaitement rempli sa mission avec une 3e place au sommet. Finalement, l'abandon précoce d'Alberto Contador a fait plusieurs heureux.

Kadri et Nieve trop justes

Avant le show Nibali, le spectacle a été assuré par une échappée de 20 coureurs devant dont 8 Français : Kadri, Ladagnous, Coquard, Reza, Voeckler, Chavanel, Guillou et Simon. Mais sous les ordres du maillot jaune, les Astana n'ont pas laissé les fuyards prendre trop d'avance. L'éprouvante ascension du Tourmalet a éparpillé les audacieux, laissant seul en tête Mikel Nieve et Blel Kadri. L'Espagnol a été le dernier à résister avant d'être avalé par un Requin au sang chaud irrésistible.

VIDEO : Nibali en vainqueur à Hautacam

VIDEO : Péraud croit au podium à Paris