Nacer Bouhanni en 2015
Nacer Bouhanni, le coureur de l'équipe Cofidis. | Nicolas GOTZ / DPPI media

5e étape : Nacer Bouhanni abandonne

Publié le , modifié le

Alors qu'il avait obtenu une belle 6e place, hier, lors de la 4e étape entre Seraing et Cambrai, Nacer Bouhanni a été victime d'une chute, ce mercredi, au 16e km de la 5e étape courue entre Arras et Amiens. C'est un coup dur pour la formation Cofidis qui perd là son leader et donc son meilleur espoir pour le général. Dimanche, le natif d'Epinal avait déjà chuté lors de l'étape entre Utrecht et Zélande.

La journée a bien mal commencé par la Team Cofidis qui, lors d'une chute au 16e km de l'étape du jour entre Arras et Amiens, a perdu son leader, Nacer Bouhanni. Pris dans une chute avec 4 autres de ses coéquipiers (Kenneth Van Bilsen, Florian Sénéchal, Luis Mate et Daniel Navarro), Bouhanni est le seul a ne pas avoir pu repartir. Il a été évacué en ambulance et conduit dans l'hôpital le plus proche. 

Les examens n'ont révélé aucune fracture. Le sprinteur de la Cofidis va devoir observer environ 8-10 jours de repos. "Ca va, rien de cassé, je suis allé faire les radios, je suis tombé encore sur les mêmes blessures, a raconté Bouhanni dans la soirée. Une troisième fois en dix jours, ça fait beaucoup. C’était en début de course, il n'y avait pas de stess dans le peloton et tout à coup une descente, c’est tombé devant moi. Impossible d’éviter, on roulait à plus de 50 km/h. Quand je suis tombé, j’avais du mal à respirer au niveau des côtes."

"Une grosse déception"

"C’est une grosse déception pour moi, pour l’équipe. J’ai tout fait pour être prêt pour le Tour. Je ne suis pas tombé une seule fois de l’année et là, je suis tombé 3 fois en dix jours, c’est de la malchance. Il ne faut pas s’apitoyer sur son sort, il faut relever la tête et voir devant. L’objectif, ça va  être de me reposer et de me concentrer pour la fin de la saison. Je suis déçu pour mes collègues qui ont beaucoup fait pour moi au début du Tour. J’espère qu’ils iront chercher une étape." Pour rappel, Nacer Bouhanni avait été victime d'une chute, fin juin, lors de l'arrivée au sprint des championnats de France sur route. Il avait été blessé aux côtes et sa participation au Tour de France avait été remise en question. Temporairement. Avant son abandon, Nacer Bouhanni pointait en 113e position au classement général, à 17'55" du leader, Tony Martin. 

Isabelle Trancoën