Greipel sera attendu pour les sprints
La Lotto-Soudal comptera sur André Greipel et ses baroudeurs. | AFP

Lotto-Soudal mise sur Greipel et ses baroudeurs

Publié le , modifié le

Lotto-Soudal a levé le voile sur la composition de son équipe pour le Tour de France. Pas de surprise dans la formation belge qui va s'appuyer sur des coureurs expérimentés pour essayer de reproduire son beau tour de l'an passé (2 victoires d'étape et une journée en jaune pour Gallopin). Marc Sergeant a ainsi fait confiance à Lars Bak, Thomas De Gendt, Jens Debusschere, Tony Gallopin, André Greipel, Adam Hansen, Greg Henderson, Marcel Sieberg et Tim Wellens.

« Le choix de ces coureurs est basé sur la confiance: ce qu’ils ont fait par le passé compte pour l’équipe, leur condition actuelle et la manière dont nous voulons disputer le prochain Tour, a expliqué le manager de Lotto-Soudal Marc Sergeant. André Greipel reste bien évidemment l’un des piliers de l’équipe. Il a au moins remporté une étape chaque année sur le Tour depuis 2011, il a emmagasiné de la confiance lors des précédentes semaines dans plusieurs épreuves et avec une machine bien huilée autour de lui, nous avons de nouveau pour objectif de remporter une étape. Il est vrai que le nombre d’opportunités pour les sprinters est plus restreint que les années précédentes, mais cela reste notre plus grande chance de gagner une étape. »

Pour déposer le colosse allemand dans les meilleures conditions dans le dernier kilomètre, la formation belge va s'appuyer sur Greg Henderson, Jens Debusschere et Marcel Sieberg. « Ils épauleront André aussi bien que possible afin d’atteindre notre objectif, mais les autres membres de l’équipe devront aussi retrousser leurs manches. Je pense entre autre aux centaines de kilomètres que Lars Bak a parcouru en tête de peloton l’année passée ou au métier et à la sérénité de Adam Hansen dans une finale où la tension est présente. Avec Greg Henderson, nous disposons de l’un des poissons pilote les plus expérimenté du peloton. André a décroché ses victoires les plus importantes avec Greg comme pilote. Nous avons choisi quelqu’un qui pouvait reprendre le rôle de Jürgen Roelandts en la personne de Jens Debusschere, si besoin, il est lui même assez rapide et il pourra par exemple tenter sa chance dans l’étape des pavés. Il a bien progressé les années précédentes et il est prêt pour prendre part à son premier Tour. Marcel Sieberg est depuis des années indispensable dans son rôle, il connait très bien André et est très sensible aux autres gars. »

La part réservée aux sprinteurs étant plutôt étroite sur ce Tour, Lotto-Soudal compte aussi sur ses baroudeurs pour accrocher une étape. Ils auront tous carte blanche pour tenter leur chance. « Dans chaque étape qui ne se terminera pas par un sprint, les autres coureurs peuvent tenter leur chance, confirme Sergeant. Le fait que nous n’ayons pas de coureur pour viser le classement général cette année, donne plus de liberté à ces coureurs. Tony Gallopin, Tim Wellens, Thomas De Gendt et également Adam Hansen et Lars Bak pourront tenter leur chance dans les étapes qui leur conviennent. A l’exception de Tim Wellens, qui débute sur le Tour, ils ont tous prouvé par le passé qu’ils pouvaient gagner une étape dans un ou plusieurs Grands Tours. Tim se rend pour la première fois au Tour et peut l’entamer sans aucune pression, de la manière dont il a disputé le Giro l’année passée. »

Avec communiqué Lotto-Soudal