Les grandes chaleurs du Tour

Le Tour de France n'a pas attendu la canicule de 1976 pour avoir chaud. Depuis toujours, la foule des bords de route arrose le jardin des coureurs qu'elle soulage comme elle peut de la chaleur. La foule des bords de route propose ses services pour étancher la soif des cyclistes et leur éviter la déshydratation au nom de la fraternité du bidon. Une histoire des bords de route réalisée par Anne Bettenfeld et racontée par Christophe Duchiron. © MFP/ INA/ France Télévisions. 2013

Publié le , modifié le