Les équipes du Tour (22/22) : Sky, une armada au service de Chris Froome

Les équipes du Tour (22/22) : Sky, une armada au service de Chris Froome

Publié le , modifié le

Qui pour empêcher Christopher Froome est la Sky de remporter ce Tour de France ? L'équipe britannique se présente au départ de ce 104e Tour de France avec une nouvelle armada, prête à se sacrifier pour protéger le leader le plus longtemps possible. Mikel Landa et Geraint Thomas, malheureux sur le Giro au mois de mai, seront accompagnés de Sergio Henao, Mikel Nieve et Michal Kwiatkowski pour se relayer autour de Froome, qui vise son quatrième succès sur la Grande Boucle.

Un train de luxe pour Christopher Froome

Sans surprise, le patron de la Sky Dave Brailsford envoie sur les routes du Tour de France une équipe impressionnante, taillée pour emmener son leader Chris Froome vers son quatrième Tour de France. Geraint Thomas, Sergio Henao, Mikel Landa, Mikel Nieve vont pouvoir se relayer comme à leur habitude pour soutenir Froome tout au long des trois semaines de course. Touchés lors d’une collision avec une moto, Geraint Thomas et Mikel Landa avaient souffert sur le Giro. Le premier avait été contraint à l’abandon tandis que le second avait dit adieu à toute prétention au classement général. Mais si la Sky est souvent malchanceuse en Italie, elle est bien plus souveraine sur la Grande Boucle, et sera encore une fois l’équipe à battre pour tous les candidats à la victoire finale.

Seule surprise de l’effectif, l’absence de Wout Poels, impressionnant lieutenant l’an dernier pour le troisième sacre de Froome. Blessé au genou depuis février, l’équipier modèle n’est pas suffisamment remis, tout comme Ian Stannard, à court de forme et contraint de se retirer du Critérium du Dauphiné. Ces absences libèrent une place pour Michal Kwiatkowski, vainqueur de Milan-San Remo et troisième sur Liège-Bastogne-Liège cette saison.

Geraint Thomas, made in Sky

Le Gallois de 31 ans est-il le successeur de Froome, futur leader de la Sky dans les Grands Tours ? Geraint Thomas est en tout cas un pur produit de la formation britannique, façonné par Dave Brailsford. Champion olympique sur piste en 2008 et 2012 en poursuite, celui qui a côtoyé Froome dès 2008 chez Barloworld a opéré une transformation radicale. La Sky lui a fixé un autre objectif, comme avec Wiggins auparavant : faire de ce gros moteur très bon rouleur un coureur de grand tour.

Lieutenant de luxe de Froome comme Froome l’était pour Sir Bradley, l’ancien rouleur continue sa mue en spécialiste des courses de trois semaines. Désigné (co)leader sur le Giro, Thomas n’a pas pu prouver de quoi il était capable, contraint à l’abandon après une collision avec une moto en début de course. La dernière expérience de leader du Gallois reste donc Paris-NIce 2016, qu’il avait remporté devant Contador et Porte. Cet été, il jouera encore l’équipier modèle pour son leader. Mais préparera peut-être aussi son avenir.

L'équipe Sky pour le Tour de France

Chris Froome (GBR), Sergio Henao (COL), Vasil Kiryienka (BLR), Christian Knees (ALL), Michal Kwiatkowski (POL), Mikel Landa (ESP), Mikel Nieve (ESP), Luke Rowe (GBR), Geraint Thomas (GBR).

Youmni Kezzouf @YoumniK