Les équipes du Tour (20/22) : La FDJ compte sur Pinot et Démare

Les équipes du Tour (20/22) : La FDJ compte sur Pinot et Démare

Publié le , modifié le

Cette année, la FDJ a changé son fusil d'épaule. La formation de Marc Madiot, dont le leader Thibaut Pinot s'est adjugé une belle 4e place sur le Giro en mai dernier, ne table pas sur une place au général. Le grimpeur franc-comtois, en accord avec le staff, va se concentrer sur des victoires d'étape. Tout comme le sprinteur Arnaud Démare qui, comme en 2014, arborera le maillot de champion de France sur ses épaules. Les deux coureurs seront aidés dans leur tâche respective par un collectif expérimenté.

L'objectif : pas de pression avec le général

"Je ne vais pas me battre comme un chiffonnier pour terminer neuvième", a expliqué Thibaut Pinot, mercredi, en conférence de presse. Son énergie, le grimpeur tricolore va la mobiliser afin d'offrir des victoires d'étape à son équipe. Conscient qu'il lui sera très difficile de se mêler à la lutte pour le maillot jaune aux côtés de Christopher Froome, Nairo Quintana ou encore Richie Porte, Pinot a préféré se fixer des objectifs atteignables. Surtout après un Giro éprouvant où il a terminé au pied du podium final. Son directeur sportif Marc Madiot a validé cette stratégie. Sous condition : "Si on a personne dans le Top10 mais qu'on gagne des étapes, je suis content".  Le coureur franc-comtois visera également le maillot à pois, qu'il a porté quelques jours en 2016, mais reste néanmoins prudent : "Je l'ai dans un coin de la tête, c'est sûr. Mais il faudra voir comment se déroule la course". 

Une victoire d'étape, ce sera également l'objectif d'Arnaud Démare. Le sprinteur, fraîchement sacré champion de France pour la seconde fois, aura à coeur de décrocher un premier succès sur les routes françaises. "Mon premier Tour de France en2014 en Bleu-Blanc-Rouge, c'était la folie, a-t-il récemment confié. Cette année, ce sera encore mieux car je serai encore mieux entouré. Je peux me montrer très optimiste". Cinq coureurs seront en effet dévoués à son service : les expérimentés Davide Cimolai, Mickaël Delage, Jacopo Guarnieri, Ignatas Konovalovas et le petit nouveau Olivier Le Gac dont ce srea la première participation. 

Le coureur à suivre : Olivier Le Gac

Après la Vuelta en 2015, le Giro en 2016, Olivier Le Gac s'apprête à découvrir cette année le Tour de France. A 23 ans, le coureur breton a été sélectionné par Yvon Madiot pour ses qualités de puncheur mais aussi pour son rôle déterminant aux côtés d'Arnaud Démare. Il a en effet fréquemment contribué aux succès de ce dernier cette saison et possède donc un rôle clé en vu d'une victoire d'étape du sprinteur. Sacré champion du monde sur route juniors en 2010, son palmarès est encore très léger mais il possède de réels atouts et surtout l'âme d'un excellent coéquipier. "Ce n’est pas une fin en soi d’y être, a-t-il expliqué dans les colonnes du Télégramme au sujet de sa sélection pour le Tour. Je veux aider Arnaud (Démare) à aller chercher une victoire d’étape et rouler pour Thibaut (Pinot) dans la plaine, je veux être à la hauteur de l’événement". Un excellent coéquipier, on vous le dit. 

L'équipe FDJ pour le Tour de France 

Arnaud Démare (FRA), Davide Cimolai (ITA), Mickaël Delage (FRA), Jacopo Guarnieri (ITA), Ignatas Konovalovas (LTU), Olivier Le Gac (FRA), Rudy Molard (FRA), Thibaut Pinot (FRA), Arthur Vichot (FRA)

Isabelle Trancoën