Les équipes du Tour (18/22) : Quick-Step semble armée pour collectionner les étapes

Les équipes du Tour (18/22) : Quick-Step semble armée pour collectionner les étapes

Publié le , modifié le

Habituée de la Grande Boucle, la formation Quick-Step Floors ne compte pas déroger à son statut de dévoreur d'étapes sur cette 104e édition du Tour de France. Avec Marcel Kittel et son train pour les sprints massifs, Dan Martin en son punch dès que la pente s'élève ainsi que le réalisme et toute l'expérience de Philippe Gilbert, il serait étonnant que l'équipe belge ne collectionne pas les bouquets cet été...

L'objectif : Un maximum de victoires d'étapes

Avec 5 coureurs qui ont déjà levé les bras sur le Tour de France, nul doute que le manager général de l'équipe Quick-Step Floors​, Patrick Lefevere​, vise un nombre important de succès d'étapes pour sa troupe. Dans l'histoire récente de l'épreuve, la formation belge est l'une des plus habituées aux podiums protocolaires cumulant même 11 victoires sur les 4 dernières éditions ! Cette année, les Marcel Kittel, Dan Martin, Philippe Gilbert ou encore Zdenek Stybar et Matteo Trentin auront pour mission de faire (encore) mieux que leurs prédécesseurs : battre le record de 4 bouquets en une seule et même édition de la Grande Boucle pour Quick-Step. Une performance réalisée à deux reprises en 2007 et 2013...

Le leader : Marcel Kittel veut franchir la dizaine

En 4 participations au Tour de France, l'imposant Marcel Kittel (1m88, 86 kg) a déjà raflé 9 étapes ! Un ratio ahurissant quand on remarque que, l'an dernier, le natif d'Arnstadt n'a visé juste qu'une seule fois... Pour sa première saison chez Quick-Step, le sprinteur allemand avait déçu après deux années d'exception sous le maillot Giant (quatre victoires en 2013 et encore quatre en 2014 avec une journée en jaune à chaque reprise). Voilà donc Kittel revanchard à l'orée de cette nouvelle édition avec la ferme intention de franchir le cap des 10 succès, et pourquoi pas plus ! Quatre hommes seront ainsi dévoués à la fusée germanique, à savoir les rouleurs Julien Vermote et Jack Bauer ainsi que les lanceurs italiens Matteo Trentin et Fabio Sabatini. Un luxe que peu de sprinteurs peuvent se targuer d'avoir...  

Le duo à suivre : Philippe Gilbert & Dan Martin

En 2017, Philippe Gilbert sait choisir ses courses et ne rate quasiment jamais sa cible ! Lauréat des Trois Jours de La Panne mais surtout du Tour des Flandres et de l'Amstel Gold Race, le Wallon de 34 ans se connaît par coeur. S'il a assuré si tôt sa participation à la grande épreuve de juillet, c'est que "Phil" doit avoir quelque chose en tête. Lui qui n'a levé qu'une seule fois les bras sur le Tour ne devrait pas laisser passer l'occasion de doubler son compteur sur des étapes comme celle arrivant en bosse à Longwy (1,6 km à 5,8%) ou à Rodez (570m à 9,6%). En ce qui concerne Dan Martin, l'Irlandais devrait s'illustrer davantage lorsque la pente s'élèvera encore plus. Sevré de victoires depuis le début de la saison, le neveu de Stephen Roche pourrait bien chasser deux lièvres à la fois. Il s'est déjà adjugé la 9e étape du Tour de France en 2013 et a aussi terminé l'épreuve dans le top 10 l'an dernier...à la 9e place évidemment !  

L'équipe Quick-Step Floors pour le Tour de France

Marcel Kittel (GER), Jack Bauer (NZL), Gianluca Brambilla (ITA), Philippe Gilbert (BEL), Dan Martin (IRL), Fabio Sabatini (ITA), Zdenek Stybar (CZE), Matteo Trentin (ITA), Julien Vermote (BEL)

Fabien Mariaux