L'équipe Fortuneo
L'équipe Fortuneo | AFP

Les équipes du Tour (15/22) : Fortuneo a hâte de "bien faire" sur le Tour

Publié le , modifié le

Avec une équipe homogène, formée de coureurs expérimentés, d’un pur grimpeur et d’un pur sprinteur, et d’un novice qui fêtera ses 22 ans le jour du Grand départ, Fortuneo va tenter un ou deux jolis coups sur ce Tour de France 2017.

Cinq trentenaires

Selon les propres termes du manageur Emmanuel Hubert, la formation bretonne est capable de « bien faire » sur les trois semaines de compétition. S’appuyant sur l’expérience de cinq trentenaires, à savoir Brice Feillu (31 ans et vainqueur d’étape en 2009 à Andorre Arcalis), Maxime Bouet (30 ans), Pierre-Luc Périchon (30 ans), Florian Vachon (32 ans) et Laurent Pichon (30 ans) qui découvrira la Grande Boucle, Fortuneo espère se trouver dans les bons coups.

Trois novices

Deux autres novices, Romain Hardy et Elie Gesbert, compteront sur les précieux conseils des « anciens », dont peut faire partie aussi Romain Hardy (28 ans). Ce premier départ sera plus mémorable encore pour le jeune Gesbert, qui soufflera ses 22 printemps, samedi à Düsseldorf. Présent dans la montagne avec son grimpeur argentin Eduardo Sepulveda, Emmanuel Hubert misera aussi et peut-être surtout sur son sprinteur Daniel McLay.

Et McLay qui peut surgir à tout moment

Capable de battre de solides sprinteurs tels que Nacer Bouhanni ou Fernando Gaviria, McLay et son 1m85 aimerait bien se retrouver dans la roue d’un autre sprinteur… Champion du monde juniors sur piste, celui a fait ses armes avec la réserve de l’équipe Lotto-Soudal n’a pas forcément besoin d’un train pour l’emmener jusqu’à la victoire. Sa seule puissance peut faire la différence, à condition d’être parfaitement bien placé…

L'équipe Fortuneo pour le Tour de France

Dan McLay (GBR), Maxime Bouet (FRA), Brice Feillu (FRA), Elie Gesbert (FRA), Romain Hardy (FRA), Pierre-Luc Périchon (FRA), Laurent Pichon (FRA), Eduardo Sepulveda (ARG) et Florian Vachon (FRA)