Contador Dauphiné
Alberto Contador, leader incontesté de l'équipe Trek-Segafredo | PHILIPPE LOPEZ / AFP

Les équipes du Tour (12/22) : Trek-Segafredo, au service de Contador

Publié le , modifié le

Pour accompagner son leader de 34 Alberto Contador, arrivé cette année dans l'équipe en provenance de Tinkoff, Trek-Segafredo a composé un groupe solide. Bauke Mollema et Jarlinson Pantano seront présents pour l'accompagner en montagne et emmener le leader Espagnol le plus loin possible. Côté sprinteurs, John Degekolb tentera de briser le mauvais sort pour enfin gagner une étape sur le Tour de France.

L’objectif : Emmener Contador au sommet

El Pistolero est de retour sur les routes du Tour après son abandon l’an dernier. Au sein de sa nouvelle formation, Contador sera bien entouré en montagne pour ce qui ressemble à un baroud d’honneur. Il pourra compter sur deux solides lieutenants, Jarlinson Pantano et Bauke Mollema. Vainqueur d’étape l’an dernier à Culoz, le grimpeur colombien pourra également faire parler sa technique dans les descentes. A ses côtés, Bauke Mollema tentera d’accompagner le plus longtemps possible son leader. Habitué des top 10, il a terminé cinq fois dans les dix premiers d’un Grand Tour… pour aucun podium. Le Néerlandais a souvent montré ses limites en tant que leader. Au service de Contador, il aura moins de pression, certes, mais un rôle primordial.

Le leader : El Pistolero peut-il le faire ?

Contador peut-il contester la suprématie de Christopher Froome sur le Tour de France ? L’Espagnol y compte bien, mais à 34 ans, il est moins tranchant que lors de ses belles années. Cette saison, il a collectionné les deuxièmes places (Paris-Nice, Tour d’Andalousie, Tour de Catalogne, Tour du Pays Basque) et n’a pas rassuré sur le Critérium du Dauphiné : 11e, il a terminé à cinq minutes de Richie Porte et quatre de Christopher Froome. Mais sous-estimer Contador serait bien présomptueux et ses adversaires ne s’y risqueront pas. Il reste un formidable attaquant et un coureur de talent, encore capable de dynamiter une course. La victoire finale semble ambitieuse, mais le leader de la Trek peut prétendre à une place sur le podium à Paris.

L’homme à suivre : John Degenkolb pour enfin une victoire

Il est l’autre homme fort de cette équipe. L’Allemand de 28 ans a déjà un beau palmarès, avec un Milan-San Remo, un Paris-Roubaix, une étape sur le Giro et déjà 10 sur la Vuelta. Mais le Tour de France résiste encore au sprinteur de la Trek. Diminué par un grave accident l’an dernier, il n’avait pas pu peser sur la course. Pour sa cinquième participation à la Grande Boucle, l’objectif de John Degenkolb est clair : vaincre la malédiction et lever enfin les bras sur le Tour de France.

L'équipe Trek-Segafredo pour le Tour de France

Alberto Contador (ESP), Koen de Kort (NED), John Degenkolb (GER), Fabio Felline (ITA), Michael Gogl (AUT), Markel Irizar (ESP), Bauke Mollema (HOL), Jarlinson Pantano (COL), Haimar Zubeldia (ESP)

Youmni Kezzouf @YoumniK