Christian Prudhomme
Christian Prudhomme, patron du Tour de France | AFP

La ville allemande de Düsseldorf accueillera le grand départ du Tour de France 2017

Publié le , modifié le

Le départ du Tour de France 2017 sera donné de Düsseldorf en Allemagne. Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, l'a annoncé en direct ce matin sur la radio France Info. Ce sera la 22e fois que la Grande Boucle partira de l’étranger, la 4e fois d’Allemagne après Cologne (1965), Francfort (1980) et Berlin-Ouest (1987).

Les coureurs du Tour de France vont continuer à voyager. Pour la 22e fois de l’histoire et pour la 10e fois en 20 ans (2 aux Pays-Bas, 2 en Belgique, 2 en Angleterre, 1 chacun au Luxembourg, en Irlande et à Monaco), la plus grande épreuve sportive au monde les années impaires partira donc de l’étranger. Début juillet 2017, les forçats de la route se dirigeront vers Düsseldorf pour un retour en République Fédérale Allemande (RFA) trente ans après la dernière incursion outre-Rhin.

"Une situation plus logique"

"On revient à une situation plus logique avec ce grand départ à Düsseldorf", a déclaré Christian Prudhomme sur France Info. "C'est le retour dans un pays qui reprend goût au cyclisme, au Tour de France". Le cyclisme allemand avait vu son image profondément ternie par les nombreuses affaires de dopage qui ont touché ses plus emblématiques coureurs  des équipes T-Mobile et Deutsche Telekom, dont Jan Ullrich vainqueur du Tour 1997.

Le dernier départ du Tour hors de l'hexagone date de juillet dernier à Utrecht aux Pays-Bas. Cela avait été un énorme succès populaire dans une région mordue de vélo. Le départ du Tour de France 2016 sera lui donné du Mont-Saint-Michel le samedi 2 juillet.

En passant par l'Allemagne, de Van Looy à Sergeant

En 1965, le Belge Rik Van Looy avait remporté la 1ère étape de la Grande Boucle reliant Cologne à Liège. Un Tour enlevé au final par l’Italien Felice Gimondi. 

En 1980, le Tour était resté trois jours en Allemagne. Bernard Hinault avait remporté le prologue à Francfort avant d’abandonner onze jours plus tard à Pau, laissant la victoire finale au Néerlandais Joop Zoetemelk. Les autres étapes allemandes avaient été gagnées respectivement par le Batave Jan Raas (demi-étape Francfort – Wiesbaden), la Ti-Raleigh-Creda pour le chrono par équipes disputé entre Wiesbaden et Francfort (demi-étape), et le Belge Rudy Pevenage la 2e étape entre Francfort et Metz.

En 1987 enfin, la Grande Boucle avait passé cinq jours en RFA. Le Hollandais Jelle Nijdam avait enlevé le prologue disputé à Berlin avant que son compatriote Nico Verhoeven et l’équipe Carrera (contre-la-montre) ne remportent les deux premières étapes disputées le même jour. Le Portugais Acacio Da Silva avait gagné la 3e étape entre Karlsruhe et Stuttgart, le Belge Herman Frison la 4e étape entre Stuttgart et Pforzheim, et le Belge Marc Sergeant la 5e étape entre Pforzheim et Strasbourg pour le retour en France. L’Irlandais Stephen Roche avait triomphé sur les Champs-Elysées, ce Tour venant couronner une année exceptionnelle avec également le Giro et le Mondial.