Marianne Vos sur la Course by Le Tour
Marianne Vos sur la Course by Le Tour | GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/Newscom/MaxPPP

La Course by le Tour : Marianne Vos impériale

Publié le , modifié le

Sur un circuit de 121 kilomètres autour de Pau, la Néerlandaise s'est montrée la plus forte pour revenir sur Amanda Spratt dans les derniers hectomètres de la course et s'offrir une deuxième victoire sur La Course by Le Tour après celle de 2014.

Marianne Vos a été impériale. Sur un parcours escarpé de 5 boucles autour de Pau et composé de nombreuses difficultés, la Néerlandaise de l'équipe (CCC - Liv) a réalisé un grand numéro dans la dernière rampe, à 280 mètres de l'arrivée, pour s'offrir une magnifique victoire après un final haletant. 

Une course très disputée

Un Giro féminin à peine fini il y a 5 jours, les meilleurs coureuses du peloton se sont données rendez-vous à Pau sur les routes du contre-la-montre hommes ce vendredi. Pendant 70 kilomètres, c'est d'abord un groupe d'une dizaine de coureuses qui s'est échappé et a animé l'avant de la course. Avec en son sein une Française, Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo Women), les échappées ont compté jusqu'à 1 minute et 45 secondes d'avance sur un peloton qui a mis du temps à s'organiser. Malheureusement les fuyardes du jour n'ont pas eu l'opportunité d'avoir un écart suffisamment conséquent pour se jouer la victoire. Mais la seule Française à l'avant a pourtant essayé. Dernière rescapée de l'échappée du  jour, à 50 kilomètres de l'arrivée, la quadruple championne du contre-la-montre a tenté le coup en solitaire.

Mais c'est également à ce moment là que les leaders du peloton ont décidé de se découvrir. A l'avant pas de miracle. Sur une grosse accélération d'une des grandes favorites du jour, Annemiek van Vleuten (Mitchleton-Scott) à 46 kilomètres de l'arrivée, le peloton a subi un sacré écrémage et seules les plus costaudes ont pu s'accrocher. Le sort de l'échappée était scellée.

Vos comme une flèche 

On attendait alors une explication entre les Van der Breggen, Van Vleuten, Vos et Niewadoma, c'est finalement Amanda Spratt (Mitchelton-Scott) qui a profité de la désorganisation au sein du peloton des favorites pour s'échapper en solitaire à un peu plus de 25 kilomètres de l'arrivée. Bien aidée par sa coéquipière et une des grandes favorites du jour, Annemiek van Vleuten qui ne laissait personne s'échapper à l'arrière, l'Australienne n'est pas passée loin de réaliser un sacré numéro après 25 kilomètres d'effort solitaire. Mais Marianne Vos était trop forte aujourd'hui. Dans le dernier mur de la journée situé à 200 mètres de l'arrivée, la Néerlandaise de 32 ans a produit un énorme effort pour crucifier Spratt et lever les bras à Pau. Victorieuse de 4 étapes sur le dernier Tour d'Italie, elle n'a laissé aucune chance à ses adversaires. 

La triple championne du monde (2006, 2012 et 2013) devance finalement sur la ligne Leah Kirchmann (Sunweb) et Cecilie Uttrup Ludwig (Bigla Pro Cycling). La première Française Evita Muzic (FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope) finit 22e.