La chute fait partie du métier de coureur

Depuis le départ du Tour les chutes n'épargnent pas les coureurs. S'ils considèrent qu'elles font partie des risques du métier, leurs conséquences ne sont jamais anodines. Les explications de Philippe Castel de France3.

Publié le , modifié le