PERAUD CHUTE
Jean-Christophe Peraud, juste après sa chute. | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Jean-Christophe Peraud, en sang mais toujours debout

Publié le , modifié le

Les Tours se suivent et ne se ressemblent pas. Jean-Christophe Peraud en 2014, c'était une seconde place sur la Grande Boucle. Mais ce Tour ressemble plus à une descente en enfer pour le Lyonnais, qui a lourdement chuté aujourd'hui. Le coureur de 38 ans reste malgré tout sur son vélo, et sera bien au départ de l'étape demain matin.

Les images de la chute de Jean-Christophe Peraud sont de celles qui font mal, rien qu'en les regardant. Tombé seul, après avoir percuté une roue suite à un moment d'inattention, le coureur de 38 ans se relève. Ensanglanté, il parvient à revenir dans le peloton. Le vainqueur du Critérium va même chercher les bidons pour le reste de son équipe. Avant de terminer l'étape, visage grimaçant, et de rentrer directement dans son bus. Prochaine étape : la radio. A l'ombre, Vincent Lavenu donne les dernières nouvelles : « Jicé a des plaies importantes, a priori il n'a rien de très grave. On a juste un doute sur son petit doigt ».

"C'est un exemple"

Le directeur sportif d'AG2R La Mondiale tient à souligner le courage de son coureur, qui a rejoint le peloton, sans rechigner :« Grand coup de chapeau à ce type de champion. C'est un exemple pour les sportifs de haut-niveau ». Jean-Christophe Peraud est un dur au mal.Mieux encore, un guerrier. En 2013, il avait déjà connu la malchance sur le Tour, lors du chrono d'Embrun. Le coureur rhônalpin avait alors fait le chrono avec une clavicule cassée, avant de rechuter à nouveau sur son épaule déjà touchée. Le tout, devant sa femme, qui avait fait le déplacement. « Il est plus courageux que tout le monde. C'est quelqu'un qui a des capacités de douleur hors du commun », confirme Vincent Lavenu.

"Avec lui on peut s'attendre à tout"

Cette édition 2015 de la Grande Boucle n'est définitivement pas pour Jean-Christophe Peraud. A la peine en première semaine, lâché dans les Pyrénées, l'ancien champion de France de contre-la-montre est à la peine. « Il a le sentiment qu'il est en train de rater son Tour. Il veut à tout prix se rendre utile pour l'équipe, comme quand il va chercher les bidons. Jicé ne se sent pas bien vis à vis de l'équipe, mais il y a d'autres champions qui ne sont pas non plus en forme », rappelle son directeur sportif. Sa chute, dont il ressort avec d'énormes marques, vient encore un peu plus durcir son Tour déjà compliqué. Mais Vincent Lavenu reste tout de même persuadé que le Lyonnais, qui sera au départ demaun, peut réaliser de grandes choses sur les étapes qui restent : « Je souhaite qu'il récupère très vite, et qu'il ait des opportunités de réussir, dans les Alpes notamment. C'est un garçon exceptionnel, avec lui on peut s'attendre à tout ».

La vidéo de la chute de Jean-Christophe Peraud