Chris Froome maillot jaune
Chris Froome devrait ramener son maillot jaune sur les Champs-Elysées dimanche. | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / BELGA

Izaguirre impérial à Morzine, Froome à une étape du sacre

Publié le , modifié le

L'Espagnol Ion Izaguirre (Movistar) s'est imposé lors de la 20e étape du Tour de France entre Megève et Morzine, signant ainsi la première victoire Ibérique de cette 103e édition du Tour. Le coureur de Movistar a fait la différence dans la dernière descente menée tambour battant malgré une route rendue dangereuse par la pluie. Chris Froome conserve lui son maillot jaune et devrait, sauf accident, être sacré demain sur les Champs-Elysées.

A la veille de la traditionnelle arrivée sur les Champs-Elysées, cette 20e étape promettait de faire mal aux jambes. Elle n’a pas déçu. Sur un parcours cabossé, avec quatre ascensions sur 146,5 km, les premières sorties du peloton ont eu lieu à peine le départ donné. D’abord cinq, puis quinze et trente-six, ils ont été nombreux à vouloir jouer les premiers rôles lors de cette ultime étape de montagne. Parmi eux, quelques figures de ce Tour version 2016 – Peter Sagan (Tinkoff), Vincenzo Nibali (Astana), Jarlinson Pantano (IAM), Rui Costa (Lampre-Merida), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) – mais aussi une tripotée de Français soucieux de livrer un dernier baroud d’honneur avant la parade parisienne du lendemain : Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step), Sylvain Chavanel (Direct Energie), Pierre Rolland (Cannondale-Drapac), Warren Barguil (Giant-Alpecin) ou encore Tony Gallopin (Lotto-Soudal).

Au gré des ascensions, ce groupe fourni s’est vite réduit. Au sommet du col de la Ramaz (1ere catégorie), le Belge De Gendt passait seul en tête. Mais trop prudent dans la descente sur une chaussée détrempée, le coureur de la Lotto-Soudal voyait Pantano et Alaphilippe, lancés comme deux boulets de canon, le reprendre avant de le déposer tout aussi rapidement.

Au pied du col de Joux Plane (hors-catégorie) le tandem comptait 1’40 d’avance sur ses premiers poursuivants et six minutes sur le peloton maillot jaune. Pas assez pour les deux hommes qui voyaient d’abord Nibali puis Izaguirre revenir à leur hauteur. Trop juste, Alaphilippe lâchait prise et laissait les trois hommes filer vers le sommet.

Dans une descente rendue une nouvelle fois périlleuse à cause de la pluie, l’Espagnol prenait tous les risques et distançait ses deux compagnons de route pour filer seul vers la ligne d’arrivée.

Chris Froome attend son sacre

Après une étape compliquée hier marquée par une chute, Chris Froome a connu aujourd'hui une course plus tranquille. Jamais inquiété par une attaque d'un éventuel concurrent, le coureur britannique s'est contenté de gérer son effort. Avec plus de quatre minutes d'avance d'avance sur son dauphin Romain Bardet au classement général, rien ne semble pouvoir l'empêcher de remporter son troisième Tour de France. Tout sourire au moment de franchir la ligne d'arrivée à Morzine, Froome sait que la délivrance n'est plus qu'à quelques coups de pédales.

LE CLASSEMENT GENERAL

Le classement général après la 20e étape.
Le classement général après la 20e étape.