Pavé - Paris-Roubaix 2010 - prétexte
Un goût de Roubaix | AFP - PETER DECONINCK

Deux secteurs pavés retirés du parcours

Publié le , modifié le

La pluie a obligé les organisateurs du Tour de France à supprimer deux secteurs pavés lors de la 5e étape entre Ypres et Arenberg Porte du Hainaut. Le peloton ne roulera donc pas à Beuvry-la-Forêt (1400 m) et Mons-en-Pévèle (1000 m) mais il utilisera un itinéraire bis.

Alors que Paris-Roubaix se court au sec depuis plusieurs années, ce sont les pavés du Tour qui ont reçu la pluie. Entre secteurs gorgés d'eau et pavés très glissants, la sécurité a prévalu pour les coureurs, notamment ceux très nombreux qui ne sont pas familiers de ce type de terrain. Les directeurs sportifs et les responsables des différentes équipes ont été  informés de cette modification de parcours à l'occasion d'une réunion impromptue tenue 90 minutes avant le départ, prévu à 14h00.  "Ce matin, nous avons fait avec Jean-François Pescheux (directeur de course  de Paris-Roubaix) la reconnaissance finale", a déclaré le directeur de course  du Tour, Thierry Gouvenou.

"Une question de bon sens"

"On a trouvé un parcours glissant, humide, mais pas trop boueux. Nous avons quand même pris la décision de supprimer du parcours deux secteurs:  Mons-en-Pévèle, qui est très difficile, très bosselé, et celui qui porte le nom  de Marc Madiot (à Beuvry-la-Forêt), car il se trouve sous les arbres et il y a  énormément de feuilles qui le rendent très glissant", a ajouté Gouvenou. "C'est une question de bon sens: on ne voulait pas lancer le peloton du  Tour de France dans les conditions qui sont annoncées, avec la pluie", a conclu  le directeur de course. C'est peut-être dommage pour le spectacle mais c'est une bonne nouvelle pour le Britannique Chris Froome, tenant du titre et touché aux poignets mardi lors d'une chute.

 

Vidéo : la crainte des pavés sous la pluie

 
[scald=10081:sdl_editor_representation]