Cyril Gautier
Le coureur de chez Europcar Cyril Gautier | Marcel Sanel

Cyril Gautier espère "bien figurer à Mûr-de-Bretagne"

Publié le , modifié le

Quatre ans après avoir raté le coche à Mûr-de-Bretagne, Cyril Gautier ne bouderait pas son plaisir de pouvoir briller devant les siens, lors de la huitième étape de ce Tour de France, disputée entre Rennes et Mûr-de-Bretagne.

"Demain, je vais juste essayer de bien figurer à Mûr-de-Bretagne, devant mes proches", a expliqué le coureur de l’équipe Europcar. Fort de ses cinq précédentes participations sur la Grande Boucle, le Costarmoricain de 27 ans sait qu’il aura peut-être plus d’expérience pour éviter de se faire piéger, comme ce fut le cas ce fameux 5 juillet 2011 sur le même final. A l’époque, il avait terminé 24e, à seulement 8 secondes du vainqueur, Cadel Evans.

"Mûr-de-Bretagne, pour moi, c’est forcément une étape particulière, car cela va se disputer devant ma famille et mes amis. Je l'ai forcément dans un coin de ma tête." Le Breton préfère néanmoins rester prudent sur ses chances, et ses intentions, une attitude qui révèle qu’il a mûri. "Je m’attends à une course de côte, et je pense que le mieux pour moi est de ne pas être dans l’échappée, mais plutôt attendre", estime Gautier, tout en assurant qu’il va "essayer de faire de son mieux pour obtenir le meilleur résultat possible".

Après une septième étape ce vendredi qu’il a qualifiée de "tranquille" et lors de laquelle il a terminé 32e dans les temps du vainqueur, Gautier se dit impatient de voir la suite, "surtout demain, où l’on arrive chez moi. Ce soir je vois ma famille, ça va faire du bien", a-t-il indiqué. Une fois ressourcé, Gautier pourra peut-être viser une belle performance à domicile, et effacer  sa frustration d'il y a quatre ans.

Romain Bonte