Course by Le Tour : qui pour succéder à Annemiek van Vleuten à Pau ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Annemiek van Vleuten
Annemiek van Vleuten | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Organisée pour la sixième année consécutive, la course by Le Tour aura lieu ce vendredi, à Pau. Les 21 équipes du circuit World Tour féminin en lice se départageront lors d'une course en ligne de cinq tours et 121 km sur le parcours du contre-la-montre de la 13e étape du Tour de France. Qui succédera à la double tenante du titre Annemiek van Vleuten (Michelton-Scott) ?

• L'origine

Créée en 2014, la course by le Tour de France est une course cycliste féminine, qui fait partie du calendrier de l’UCI depuis ses débuts, et qui a ensuite intégré l’UCI World Tour en 2016. L’épreuve s’est déroulée pendant deux ans en lever de rideau de la dernière étape du Tour de France, sur les Champs-Elysées, avant d’être organisée en amont, sur des étapes de plaine ou de montagne. Ainsi, en 2017, les coureuses ont pu emprunter le parcours entre Briançon et le col de l’Izoard, terrain de jeu du peloton lors de la 18e étape du Tour. L’année suivante, c’est lors de la première étape entre Annecy et Le Grand-Bornand que la course a eu lieu. 

• Le parcours 

Cette année, le peloton féminin aura le plaisir d’emprunter le parcours imaginé pour le contre-la-montre masculin autour de Pau, quelques heures avant le départ de la 13e étape du Tour. Une différence majeure subsiste néanmoins puisque les coureuses ne disputeront pas un chrono mais bien une course en ligne de 121km, et feront cinq fois le tour du circuit qui doit les faire passer dans les communes de Jurançon, Gelos ou encore Mazères-Lezons. Le profil de l’étape est donc relativement plat, avec quatre petites cotes d’un kilomètre à négocier à 7.8%. Les puncheuses devraient être à leur avantage.  

• Les équipes

Comme de coutume depuis la création de l’épreuve il y a cinq ans, vingt équipes se départageront sur la course by le Tour. Quinze formations sont qualifiées d’office : Ale Cipollini, Bigla, Boels Dolmans Cycling Team, Canyon-Sram Racing, CCC-Liv, FDJ-Nouvelle-Aquitaine, Michelton Scott, Movistar Team Women, Park Hôtel Valkenburg, Team Sunweb, Team Tibco-Silicon Valley Bank, Team Virtu Cycling, Trek-Segafredo, Valcar Cyclance, WNT Rotor Pro Cycling.

Cinq formations ont également été invitées par ASO, qui organise la course. Il s’agit de Doltcini-Van Eyck Sport, BTC City, Cogeas Mettler Pro Cycling Team, Lotto-Soudal Ladies et Rally UHC Cycling. À noter que la formation française Charente-Maritime Women Cycling a été invitée en dernière minute par les organisateurs et vient donc s’ajouter aux vingt autres équipes qui prendront le départ à Pau.

• Les favorites

Double tenante du titre, la championne du monde du contre-la-montre en 2017 et 2018 Annemiek van Vleuten visera une troisième victoire cette année. La coureuse de l’équipe Michelton-Scott, qui excelle sur les prologues et les chronos, sera toutefois un peu moins avantagée que l’an dernier. Mais celle qui vient de remporter le Giro pour la deuxième année consécutive reste bien la grande favorite. La championne de Belgique Jesse Vandenbulcke et la championne de France du contre-la-montre Séverine Eraud pourraient elles aussi tirer leur épingle du jeu, tout comme la vice-championne de France 2018 sur route Juliette Labous, qui a brillé sur les routes du Tour d’Italie cette année (11e et maillot blanc). 

à voir aussi Meilleure jeune du Giro, Juliette Labous confie être "dans la meilleure forme de sa carrière" Meilleure jeune du Giro, Juliette Labous confie être "dans la meilleure forme de sa carrière"

• Le palmarès 

2018 : Annemiek van Vleuten

2017 : Annemiek van Vleuten

2016 : Chloe Hosking

2015 : Anna Van Der Breggen

2014 : Marianne Vos