Coppel champion de France
Jérôme Coppel, dans sa nouvelle tenue de champion de France. | MATHILDE L'AZOU

Coppel, un champion de France à Utrecht

Publié le , modifié le

Jérôme Coppel est le tout nouveau champion de France de contre-la-montre. Samedi à Utrecht, pour sa cinquième participation au Tour de France, il a porté pour la première fois cette fameuse combinaison tricolore. Au final, pas de miracle pour le coureur d'IAM Cycling, mais une journée mémorable sous ses nouvelles couleurs.

Jérôme Coppel, à l'échauffement.
Jérôme Coppel, à l'échauffement.

16h20 : Devant le bus d'IAM Cycling,il règne cette ambiance tranquille qui ne fait pas penser au Tour de France. Alors que les spectateurs se ruent sur les grosses écuries que sont Sky, Etixx-Quick Step et Astana, un champion de France se prépare à « son » Grand Départ. Jérôme Coppel vient tout juste de sortir de son bus. Tranquillement, il vient démarrer son échauffement. Son départ n'est programmé qu'à 16h59. A côté de lui, l'ancien recordman de l'heure, Matthias Brändle.

Pour l'heure, l'ancien coureur de Sojasun n'a pas enfilé son maillot de champion de France. Une tenue qu'il portera pour la première fois. Le coureur de 27 ans enchaîne les exercices, les petits sprints. Des glaçons bien parqués dans sa veste réfrigérante, il rentre dans sa bulle, petit à petit.

Jérôme Coppel, nouvelle tenue.
Jérôme Coppel, nouvelle tenue.

16h48 : Le départ est dans précisément onze minutes. Il est l'heure pour Jérôme Coppel de descendre de son vélo, et d'enfiler, pour la première fois, cette combinaison aux couleurs de la France. A l'aide de Tom, son assistant, et sous le regard bienveillant des mécanos, il enfourche sa monture, et s'en va pour le départ.

Le Grand Départ pour Jérôme Coppel.
Le Grand Départ pour Jérôme Coppel.

16h59 : Sur la rampe de lancement. Vêtu de sa tenue bleu-blanc-rouge, Jérôme Coppel est acclamé par la foule. On a beau être à Utrecht, un champion de France est toujours très respecté.

17h15 : Le chrono est terminé. Jérôme Coppel en a fini avec sa première expérience sous les couleurs nationales. Il termine 40E, à 51 secondes de Dennis. « Je n'avais pas trop de bonnes sensations, avoue-t-il à l'arrivée, j'ai pris une bonne récupération après les championnats de France, et je n'étais donc pas au mieux de ma forme. Ça ira mieux les prochains jours ».

Fin de journée pour Jérôme Coppel.
Fin de journée pour Jérôme Coppel.

17h26 : Jérôme Coppel a à peine le temps de rentrer dans le bus, de se laver rapidement, et de se changer. Une émission de télévision l'attend déjà, pour un direct. C'est aussi ça, d'être champion de France ; qu'importe la performance, le Français a un nouveau statut à défendre. Une promotion dont il commence à remarquer les effets : « Forcément c'est une fierté de rouler avec le maillot tricolore ! Sur le Tour de France c'est magnifique. Après j'aurais aimé avoir de meilleures sensations aujourd'hui pour mieux profiter, mais la saison est encore longue ». A commencer par dimanche, et le contre-la-montre par équipes, de Vannes à Plumelec.

VIDÉO : Coppel, le porte-drapeau