Le sprinteur britannique Mark Cavendish
La joie du sprinteur britannique Mark Cavendish (Dimension Data) | AFP - GETTY IMAGES

Tour de France : le Britannique Mark Cavendish gagne la 1re étape à Utah Beach

Publié le , modifié le

Le Britannique Mark Cavendish a remporté au sprint samedi la 1re étape du Tour de France disputée sur 188 km entre le Mont-Saint-Michel et Utah Beach. Il a devancé l'Allemand Marcel Kittel et le Slovaque Peter Sagan. Cavendish a signé à cette occasion sa 27e victoire d'étape et s'empare du maillot jaune pour la première fois.

Cette étape a priori sans difficultés majeures a tout de même été marquée par plusieurs faits significatifs. D'abord par une longue échappée de trois hommes portée à cinq avec les retours de l'Américain Howes et du Français Delaplace, régional de l'étape et désireux de se mettre en évidence. Les deux hommes se sont ensuite retrouvés seuls et ont fini par céder après avoir longtemps résisté à l'accélération du peloton.

Chute pour Contador

Dans le peloton justement, il s'est aussi passé des choses. Une chute dans laquelle se sont retrouvés pris notamment Geraint Thomas,et surtout Alberto Contador, lequel est reparti le maillot déchiré, attendu par ses coéquipiers il est parvenu à reprendre place dans le groupe, mais après avoir fourni tout de même de sérieux efforts. Alors qu'il se trouvait dans les premiers rangs du peloton lancé à vive allure, le double vainqueur du Tour (2007, 2009) a buté sur un îlot directionnel, à la sortie d'un virage, 107 kilomètres après le spectaculaire départ donné au pied de l'abbaye normande du Mont-Saint-Michel. Le Madrilène a dû changer quelques instants plus tard de vélo et a bénéficié de la temporisation qui a suivi, sous la conduite du Suisse Fabian Cancellara.

Des efforts, d'autres ont également été contraints d'en faire pour revenir aussi après avoir été victimes d'une cassure: ce fut le cas notamment de Daniel Navarro et de Thomas Voeckler. Cette étape fut donc plus animée qu'on n'eut pu le penser, jusque dans le sprint où plusieurs coureurs furent projetés à terre en accrochant les barrières.  
 

Parti de façon un peu trop impétueuse, Kittel se fit piéger sur la ligne par Cavendish, qui n'avait gagné qu'une seule étape lors des deux derniers Tours de France. Passé à l'intersaison dans l'équipe sud-africaine Dimension Data, le Britannique a repris place en haut de la hiérarchie des sprinteurs.Il s'affirme comme un prétendant retrouvé, lui qui s'était imposé six fois en 2009 dans cet exercice. Dans le classement des vainqueurs d'étape, "Cav" s'est rapproché des deux premiers, le Belge Eddy Merckx (34 succès) et le Français Bernard Hinault (28). Mais c'est la première fois qu'il se vêt de jaune.

Christian Grégoire