Cancellara quitte la route du Tour de France

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thomas Moulin
Cancellara
Fabian Cancellara, à l'arrivée de la dixième étape sur la Planche des Belles-Filles. | BELGA PHOTO DAVID STOCKMAN

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Suisse Fabian Cancellara se retire du Tour de France afin de se reposer d'une longue saison et de se préparer pour les Championnats du monde, a annoncé mardi son équipe Trek. Ceux-ci se dérouleront en septembre prochain, du côté de l'Espagne et de Ponferrada. Un retrait, symbole du Tour de France compliqué que vit actuellement la formation américaine, à la peine à l'issue de cette première semaine.

"Je vais rentrer chez moi et faire une pause. La saison a été longue. J'ai fait 59 jours de course et j'ai un autre grand objectif à la fin de la saison avec les Championnats du monde. Il est donc important que je me repose", a expliqué le coureur de 33 ans dans un communiqué. Il faut dire que le Suisse n'avait pas ménagé ses efforts jusque là. A l'attaque dans le final de la première étape, le triple vainqueur de Paris-Roubaix (2006, 2010, 2013) a également terminé cinquième de la 5e étape sur les pavés du Nord. On a même pu le voir à l'avant sur l'une des étapes du triptyque Vosgien. "Le tracé de ce Tour était vraiment attractif pour un coureur comme moi, j'ai apprécié : j'ai eu beaucoup d'opportunités et avec un peu plus de chances, j'aurais pu rentrer chez moi avec une victoire en poche", a-t-il notamment déclaré.

La formation Trek Factory Racing vit décidément un début de Tour des plus compliqués. C'est le troisième coureur de l'équipe à abandonner la course après Andy Schleck, dont le genou droit a été sérieusement endommagé et le jeune sprinteur Danny van Poppel, à bout de forces vendredi dernier. Ses leaders, Haimar Zubeldia et Frank Schleck, sont respectivement 20e et 25e au classement général, à 8'01" et 11'51" du maillot jaune Vincenzo Nibali. Ils ne semblent pas en mesure d'inquiéter le "Requin de Messine", impérial dans l'ascension de la Planche des Belles-Filles. Pour Spartacus, aucun doute n'est possible : "nous avons perdu Andy (Schleck) and Danny (Van Poppel) très tôt, mais l'équipe est forte et continuera à saisir les opportunités." C'est le 19ème abandon sur ce 101ème Tour de France: ils ne seront plus que 179 coureurs demain à Besançon, pour le départ de la onzième étape.

Thomas Moulin Thomas_Moulin