Cancellara
Fabian Cancellara, à l'arrivée de la dixième étape sur la Planche des Belles-Filles. | BELGA PHOTO DAVID STOCKMAN

Cancellara quitte la route du Tour de France

Publié le , modifié le

Le Suisse Fabian Cancellara se retire du Tour de France afin de se reposer d'une longue saison et de se préparer pour les Championnats du monde, a annoncé mardi son équipe Trek. Ceux-ci se dérouleront en septembre prochain, du côté de l'Espagne et de Ponferrada. Un retrait, symbole du Tour de France compliqué que vit actuellement la formation américaine, à la peine à l'issue de cette première semaine.

"Je vais rentrer chez moi et faire une pause. La saison a été longue. J'ai fait 59 jours de course et j'ai un autre grand objectif à la fin de la saison avec les Championnats du monde. Il est donc important que je me repose", a expliqué le coureur de 33 ans dans un communiqué. Il faut dire que le Suisse n'avait pas ménagé ses efforts jusque là. A l'attaque dans le final de la première étape, le triple vainqueur de Paris-Roubaix (2006, 2010, 2013) a également terminé cinquième de la 5e étape sur les pavés du Nord. On a même pu le voir à l'avant sur l'une des étapes du triptyque Vosgien. "Le tracé de ce Tour était vraiment attractif pour un coureur comme moi, j'ai apprécié : j'ai eu beaucoup d'opportunités et avec un peu plus de chances, j'aurais pu rentrer chez moi avec une victoire en poche", a-t-il notamment déclaré.

La formation Trek Factory Racing vit décidément un début de Tour des plus compliqués. C'est le troisième coureur de l'équipe à abandonner la course après Andy Schleck, dont le genou droit a été sérieusement endommagé et le jeune sprinteur Danny van Poppel, à bout de forces vendredi dernier. Ses leaders, Haimar Zubeldia et Frank Schleck, sont respectivement 20e et 25e au classement général, à 8'01" et 11'51" du maillot jaune Vincenzo Nibali. Ils ne semblent pas en mesure d'inquiéter le "Requin de Messine", impérial dans l'ascension de la Planche des Belles-Filles. Pour Spartacus, aucun doute n'est possible : "nous avons perdu Andy (Schleck) and Danny (Van Poppel) très tôt, mais l'équipe est forte et continuera à saisir les opportunités." C'est le 19ème abandon sur ce 101ème Tour de France: ils ne seront plus que 179 coureurs demain à Besançon, pour le départ de la onzième étape.

Thomas Moulin @Thomas_Moulin