Ça s'est passé un 1er juillet 1903 : le départ du tout premier Tour de France est donné

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Tour de France 1903
Les coureurs sur le Tour de France 1903. | Jules Beau

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'année 1903 est marquée par le départ de la première édition du Tour de France. Bien loin de ce que nous connaissons aujourd'hui, seulement 59 coureurs sont présents au départ. Le parcours est composé de seulement six étapes dans lesquelles les cyclistes doivent traverser les plus grandes villes (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse et Nantes). Jugée peu attractive à ses débuts, la course va connaître par la suite un réel engouement qui perdure encore aujourd'hui.

Il est 15h16 ce 1er juillet 1903 quand le Tour de France est lancé pour la première fois. 59 coureurs prennent le départ de la toute première édition qui sera à l'origine d'une aventure sportive au destin exceptionnel. À Montgeron, dans la banlieue parisienne, c'est l'effervescence. Les spectateurs se retrouvent devant le café "Réveil Matin" avec le quotidien L'Auto (ancêtre de L'Équipe) sous le coude, créateur de cette compétition. On se bouscule pour voir les premiers cyclistes qui vont participer à la plus grande course jamais organisée dans le monde du vélo.

Maurice Garin remporte l'étape après 17h d'efforts

Bien loin des prologues de ces dernières années, la première étape doit rallier la commune de l'Essonne à la ville de Lyon, soit 467 km. Il s'agit d'une distance extrême pour l'époque. Le parcours est composé de trois postes fixes pour que les cyclistes puissent prendre des pauses pendant la course. Dès les premiers kilomètres, certains athlètes sont contraints d'abandonner la compétition pour cause de crevaison. Au total, pas moins de 23 participants ne vont pas franchir la ligne d'arrivée du côté du Rhône.

Après plus de 17 heures, 45 minutes et 11 secondes d'efforts, l'histoire retiendra que c'est Maurice Garin, l'un des favoris pour le classement général, qui s'impose. "Le petit ramoneur" confirmera son statut de favori en remportant la toute première édition du Tour de France le 19 juillet 1903 à Paris devant les 15 000 spectateurs du Parc des Princes. Les Français ont répondu présent pour cet évènement. Il s'agit d'un véritable succès qui aurait très bien pu ne jamais voir le jour.

Seulement une dizaine de coureurs inscrits à une semaine du départ

À l'origine du Tour de France, Henri Desgrange, patron du journal L'Auto. L'objectif premier est de faire un maximum de publicité autour de son journal. Pour se faire, il crée la plus grande course de cycliste au monde dont l'annonce est faite en janvier 1903. Initialement prévue du 1er juin au 5 juillet, l'organisation est laborieuse et le Tour débutera seulement le 1er juillet. 

Avec un droit d'entrée à 20 francs, les coureurs ne se bousculent pas pour y participer. Seulement quinze athlètes sont inscrits à une semaine du départ et les officiels sont contraints de reporter le départ. La décision de réduire de 50% l'inscription est prise par les organisateurs afin de motiver le monde du vélo. Les 50 premiers obtiendront une prime de cinq francs, ce qui correspond au salaire moyen d'un ouvrier par jour. Quant au vainqueur, il se reverra remettre une enveloppe de 3 000 francs.

Après avoir réglé les détails économiques, un autre problème se pose. Le départ de cette édition a dû se faire en banlieue et non à Paris car le préfet de police de la Seine, Louis Lépine, avait interdit que les courses cyclistes aient lieu sur le territoire parisien. Un parcours dantesque attend les participants qui doivent relier les plus grandes villes de France. Si aucune étape de montagne n'est programmée, le calendrier est très chargé, voire même extrême pour cette première édition. Les premières tricheries ne vont pas tarder à apparaître les années suivantes.

Le parcours du Tour de France 1903

Le parcours comportent six étapes dans lesquelles les coureurs rallieront les plus grandes villes de France. Au total, c'est un marathon de 2.428 km auquel les coureurs ont dû faire face.  

- Paris-Lyon (467 km)
- Lyon-Marseille (374 km)
- Marseille-Toulouse (423 km)
- Toulouse-Bordeaux (268 km)
- Bordeaux-Nantes (425 km)
- Nantes- Paris (471 km).

Paul Giffard paul_gfrd