Barguil Demare Voeckler Gallopin
Barguil, Démare, Gallopin, Voeckler... Tous ont les moyens de briller sur ce Tour de France. | DR

Barguil, Démare, Gallopin... ces Français qui peuvent briller sur le Tour

Publié le , modifié le

Romain Bardet, Thibaut Pinot et Nacer Bouhanni sont les noms qui reviennent le plus souvent quand on évoque les chances de victoires (général ou étapes) des Français sur cette édition du Tour. Mais d’autres coureurs pourraient bien se trouver sur le devant de la scène, et seront à surveiller sur les routes de la Grande Boucle.

Warren Barguil (Giant-Alpecin)​

Warren Barguil en plein effort, sur le prologue de Paris-Nice. (LIONEL BONAVENTURE/AFP)

Le Breton pourrait être la surprise française de ce Tour de France. Passé professionnel en 2013, Warren Barguil avait frappé fort sur la Vuelta, son premier Grand Tour, avec deux étapes dans la musette. L’an dernier, le jeune coureur de 23 ans s’était à nouveau frotté aux pentes raides d’Espagne, face aux Froome, Contador et compagnie. Pas de victoires cette fois, mais une belle huitième place au classement général, lui qui espérait un top 15. Cette saison, Warren Barguil courra son premier Tour de France, au sein d'une équipe Giant-Alpecin privée de Marcel Kittel. "Wawa", comme il est surnommé, fait partie des quelques Français qui ont préparé la Grande Boucle en allant courir le Tour de Suisse. 12e du classement général, cet ancien vainqueur du Tour de l’Avenir monte en puissance : il vient de se classer quatrième des championnats de France, à Chantonnay (Vendée).

Pierre Rolland (Europcar)​

Pierre Rolland à l'attaque sur le Dauphiné Libéré. (DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI media)

Maillot blanc et vainqueur au sommet de l’Alpe d’Huez en 2011, vainqueur d’étape en 2012, Pierre Rolland aime le Tour et la Grande Boucle le lui rend bien. Le coureur de la formation vendéenne a pris une nouvelle dimension l’an passé, lorsqu'il s'est classé quatrième du Giro. Une sacrée performance, qu'il aurait souhaité rééditer sur le Tour de France, quelques semaines plus tard. 11e finalement du général, Rolland a malgré tout prouvé ses bonnes capacités de récupération. Pour préparer au mieux cette édition 2015, le coureur de Jean-René Bernaudeau a été reconnaître plusieurs étapes, dont la 19e, qui doit mener le peloton du Tour jusqu’au sommet de la Toussuire. De quoi rappeler de bons souvenirs au coursier d’Europcar, qui y avait remporté une étape (en 2012), en solitaire...

Arnaud Démare (FDJ)​

Arnaud Démare doit désormais troquer sa tunique tricolore pour le maillot de la FDJ. En attendant le maillot vert ? (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

L’an passé, Arnaud Démare avait étrenné son beau maillot tricolore sur les routes du Yorkshire. Le coureur Picard avait signé deux podiums face aux meilleurs sprinteurs du monde (3e à Lille et à Saint-Etienne). Cette année, tout juste dépouillé de son maillot de champion de France, le jeune homme de la formation de Marc Madiot aimerait accrocher à son palmarès une première victoire dans un Grand Tour. Il débarque à Utrecht avec deux victoires dans le porte-bagages, remportées au Tour de Belgique.

Thomas Voeckler (Europcar)​

Thomas Voeckler courra cette année son 13e Tour de France. (THOMAS BREGARDIS / DPPI media)

Difficile de passer à côté de Thomas Voeckler quand on évoque le Tour de France. Vingt jours en jaune, un maillot à pois, une quatrième place au classement général et quatre victoires d’étapes : le coureur vendéen détient l’un des plus beaux palmarès français. Après une année 2014 sans victoires, l’ancien champion de France revient en forme avant la Grande Boucle : il vient de se classer sixième du championnat de France, après avoir animé une bonne partie de la course. L'un des chouchous du public pourrait trouver à sa convenance  des étapes comme celle de Rodez-Mende, taillée pour les baroudeurs. 

Pierrick Fédrigo (Bretagne Séché Environnement)​

Dix ans après, Pierrick Fédrigo de nouveau vainqueur de Cholet Pays de Loire. (THOMAS BREGARDIS / DPPI media)

Leader de la Coupe de France, Pierrick Fédrigo sera l’un des fers de lance de la formation Bretagne Séché-Environnement. Fédrigo a d’ailleurs reconnu, avec son équipe, les étapes bretonnes du Tour de France. Déjà quadruple vainqueur d’étape sur la Grande Boucle, le Français, il n’avait pas participé à l’édition précédente, qui arrivait pourtant dans sa région (Aquitaine, près de Périgueux). Cette année, le lauréat de Cholet-Pays de Loire  a des envies de revanche… A 36 ans, il sait toujours gagner et n'est jamais très loin de la victoire en Coupe de France (3e de Plumelec, 2e de Paris-Camembert).

Sylvain Chavanel (IAM Cycling)

Sylvain Chavanel va courir son 15e Tour de France. (DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI media)

Sylvain Chavanel, 36 ans, a couru cette saison son premier Tour d’Italie, qui s’est soldé par deux podiums d’étape. Pour sa quinzième participation à la Grande Boucle, le Charentais aura à cœur de briller, lui qui a déjà remporté trois étapes sur le Tour (en 2010 et 2008). Le sextuple champion de France de contre-la-montre est en bonne condition ; il vient de terminer 3e des championnats de France en contre-la-montre, et sur la course en ligne. La première escapade du Tour aux Pays-Bas avait bien réussi à Sylvain Chavanel : il y avait remporté deux étapes, et porté par deux fois le maillot jaune. Les étapes accidentées (notamment en première semaine), propices aux longues échappées, pourraient lui convenir à nouveau…

Tony Gallopin (Lotto-Soudal)​

Tony Gallopin a remporté l'étape-reine de Paris-Nice cette saison. (DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI media)

Il est un des héros du Tour de France 2014, avec sa victoire d’étape sur les routes d’Oyonnax, et sa journée en jaune dans la redoutable côte de la Planche des Belles Filles. Le coureur de la Lotto-Soudal assume son nouveau statut au sein du peloton, comme le prouve sa victoire d’étape sur Paris-Nice. Sur le Dauphiné, il n’est pas passé loin d’un nouvel exploit. Pas forcément taillé pour le classement général, Tony Gallopin, qui vient de terminer deuxième du championnat de France, a de quoi s’exprimer en première semaine.