parking vélos utrecht 072015
Des habitantes d'Utrecht passent devant l'un des 13 parkings à vélos de la ville | DR

A Utrecht, ville du Grand départ, le vélo est roi !

Publié le , modifié le

Sur 330 000 habitants, ils sont près de 100 000 à utiliser leur vélo quotidiennement à Utrecht. Les organisateurs du Tour de France ont donc vite compris que cette jolie ville étudiante des Pays-Bas serait parfaite pour lancer cette Grande Boucle 2015. Utrecht est une véritable ville-vélos.

"Nous allons là où est la passion", avait expliqué Christian Prudhomme lors de la présentation du tracé. Il suffit de marcher quelques centaines de mètres, pour se rendre compte que la "petite reine" est bien partout à Utrecht ! Dans les rues, sur les balcons, parfois accrochés sur la façade de certains bâtiments, … Et la municipalité n'a pas attendu les festivités de la Grande Boucle pour mettre ce véhicule écolo à l'honneur.

Attention vélos !

Se promener dans les rues de la ville du Grand Départ du Tour de France 2015, peut même parfois être périlleux pour nous autres Français, malheureusement peu habitués aux pistes cyclables. Et comme il y en a partout avec pas moins de 245 kilomètres de pistes, mieux vaut rester vigilant lorsque l'on croit marcher sur un simple trottoir, alors que des cyclistes vous demandent gentiment de vous mettre sur le côté.

Dans la quatrième ville des Pays-Bas, la priorité, c'est bel et bien le vélo. Pour se rendre au boulot en costume cravate ou en bleu de travail, voir des amis, faire ses courses, la bicyclette est l'engin idéal pour se déplacer, en solo ou en famille, sous le soleil, comme sous les orages. Et le succès est tel que la ville fait face depuis plusieurs années à un phénomène assez étonnant: les parkings sauvages de vélos… "C'est vrai que c'est devenu difficile de trouver une place pour se garer, mais on trouve toujours une solution. J'ai d'ailleurs quelques astuces que je préfère garder pour moi", m'assure avec un large sourire une étudiante.

Pratique et économique

Si à Paris, ou Marseille, garer sa voiture est une vraie sinécure, il en va de même pour garer sa bicyclette à Utrecht. Comme les véhicules de la fourrière, des équipes sont même chargées d'enlever les bicyclettes garées de manière inadéquate, et ce, par tous les moyens, quitte à meuler les cadenas… "Cela reste le meilleur moyen de se déplacer ici, et je n'ai de toute façon pas les moyens d'investir dans une voiture ou un scooter !", explique la même étudiante avant d'enfourcher sa bicyclette.

Il existe bien des parkings (13 au total), mais ils sont tous pris d'assaut malgré les 12 000 places disponibles aujourd'hui. La gêne a pris une proportion telle autour de la Gare Centrale, que la mairie a récemment décidé d'investir dans un gigantesque parking pour vélos. Avec 12 500 places prévues, réparties sur trois étages, il sera le plus grand parking à vélos du monde ! La fin des travaux est prévue pour 2018, avec une certaine impatience…

34 000 km de pistes aux Pays-Bas

Cette passion pour la bicyclette concerne tous les Pays-Bas, où il existe en effet plus de vélos que d'habitants: 18 millions de vélos pour 17 millions d'habitants, ce qui est un cas unique au monde. Avec des pistes de 34 000 kilomètres de long, les cyclistes ont la part belle sur les différents réseaux de transport. Et c'est à Utrecht que se trouve la plus longue piste des Pays-Bas (Zandweg), avec six kilomètres de long. Cette année, une piste supplémentaire mais provisoire a été ajoutée, celle de la première étape du Tour de France 2015. 

Romain Bonte