3e étape: sprint royal au programme

3e étape: sprint royal au programme

Publié le , modifié le

Découvrez en quatre points ce qui caractérise cette troisième étape du Tour de France 2014, qui partira de Cambridge pour rejoindre Londres, avec une ligne d'arrivée identique à celle de la course olympique de 2012, devant le Palais de Buckingham Palace.

Le parcours: le plat au menu

Un départ de Cambridge, et 155km pour atteindre Londres et finir sur le Mall, tout près du parc St James, face au Palais de Buckingham, sans passer par la case "bosses" ou "ascensions" mais en ayant longé la Tamise, et "visité" Tower Bridge, Big Ben ou l'abbaye de Westminster. Au lendemain de la journée très vallonnée entre York et Sheffield, le peloton revient à un tracé sans difficulté, avec quelques faux-plats, et seulement un sprint intermédiaire (à 47km de l'arrivée). Cette journée est promise aux sprinteurs, avec une arrivée royale devant le Palais de Buckingham, comme lors de l'épreuve olympique en 2012.

Le coureur à suivre: Arnaud Démare

Champion de France grâce à un sprint vainqueur aux dépens de son équipier Nacer Bouhanni, Arnaud Démare représente la carte "sprint" de la formation FDJ.fr. Retardé dans la chute de Cavendish lors de la 1e étape, le Français a les moyens de faire briller sa pointe de vitesse dans un sprint massif. Mais il y a de sacrés clients pour la victoire dans cet art avec Kittel (Giant-Shimano), Greipel (Lotto) ou encore Sagan (Cannondale). A 22 ans, pour son premier Tour de France, Arnaud Démare veut ouvrir son compteur de victoires.

Le chiffre: 2

C'est la deuxième fois que la Grande Boucle passe par Londres. Après avoir accueilli le Grand Départ du Tour 2007, la capitale reçoit cette fois la dernière étape de ce Tour 2014 en terres britanniques. Il s'agira d'un joli feu d'artifice avec le passage devant les fabuleux monuments londoniens.

L'histoire: la fièvre s'empa​re de Londres en 2007

En 2007, le Tour de France débute à Londres. Ce sont les prémices de la frénésie populaire qui va accompagner les JO en 2012. A l'époque, Bradley Wiggins court sous les couleurs de Cofidis et, s'il n'a pas encore gagné la Grande Boucle ni remporté le titre olympique, il est déjà très attendu par le public.
La Légende du Tour de France

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze