10e étape: Du pain sur la Planche

10e étape: Du pain sur la Planche

Publié le , modifié le

Découvrez en quatre points les caractéristiques de la dixième étape du Tour de France, reliant Mulhouse à La Planche des Belles Filles longue de 161,5 kilomètres. Dans ce premier gros rendez-vous montagnard de ce Tour de France, une explication entre les favoris est attendue. Mais en ce 14 juillet, jour de la Fête Nationale, les Français voudront aussi s’illustrer.

Le parcours : sept ascensions

Vingt kilomètres de répit et puis c’est parti. Cette 10e étape sera pour le peloton une longue succession de cols et de descentes. Sept ascensions sont au programme dont quatre cols de première catégorie. Dans l’ordre le Petit Ballon, le col du Platzerwasel, puis pour terminer, dans les 30 derniers kilomètres, l’enchaînement col des Chevrères et la Planche des Belles Filles dont les pentes à 8,5% - avec des passages à 13% et même les derniers hectomètres à 20% - font trembler les coureurs. La pluie qui pourrait tomber  sur le parcours rendrait l’étape encore plus dantesque et offrir un très beau spectacle si la grande bagarre annoncée entre les favoris avait lieu.

Le coureur à suivre : Thibaut Pinot

Les routes de la Haute-Saône, Thibaut Pinot les connaît bien. Le natif de Mélisey y a appris les rudiments du cyclisme. Cette arrivée sur les pentes de la Planche des Belles Filles, située à une dizaine de kilomètres de son village natal, n’a plus de secrets pour lui. En 2012, lors du premier passage du Tour sur ce col, le Français était arrivé 15e de l’étape à 1 minute 24 du vainqueur Chris Froome. Deux ans plus tard et autant de Grande Boucle disputées, le Français revient sur ses terres. Après son Tour 2013 raté où il avait abandonné avant la fin, il entend se rattraper et pourquoi signer un coup d’éclat qui servirait forcément son objectif : le classement général. En cas de victoire, on pourra aussi vérifier si Pinot est un homme de parole lui qui a déclaré : "En plus, lundi ce sera le 14 juillet, il y a tous les ingrédients. Si je gagne là-bas (sur la Planche, ndlr), j'arrête ma carrière !". Plus de deux ans après sa victoire à Porrentruy, il rêve d’un nouvel exploit. Il s'est échauffé dimanche dans les derniers mètres du Grand Ballon. A confirmer ce lundi.

Le tweet de Thibaut Pinot

Le chiffre : 10

La dernière fois qu'un Français a porté le maillot jaune, il l'avait gardé 10 jours. En 2011, Thomas Voeckler avait fait mieux que résister à Cadel Evans ou aux frères Schleck. Depuis dimanche, le coureur d'Europcar a un successeur. Un Français porte à nouveau le maillot de leader du Tour. En se mêlant à l'échappée nombreuse de cette 9e étape, il a réalisé une superbe opération en prenant le maillot jaune à Vincenzo Nibali. Ce lundi face aux sept cols qui se profilent, le conserver va être compliqué car on attend une grande explication entre les principaux favoris. Reste à savoir si la minute 34 d'avance sur Vincenzo Nibali, deuxième du classement général, va être suffisante au sommet de la Planche des Belles Filles. Une chose est sûre en tout cas : le peloton aura un maillot jaune français le jour de la Fête Nationale.

L’histoire : Froome, la révélation

Il y a deux ans, le Tour de France découvrait la Planche des Belles Filles. Il a fallu attendre que les routes de ce col des Vosges soient refaites pour qu’il puisse les emprunter. Lors de cette septième étape, le Tour découvrait aussi un nouveau coureur, plein de promesses, Christopher Froome. Celui qui n’est encore que le lieutenant de Bradley Wiggins chez la Sky s’impose devant Cadel Evans et son leader et signe son premier succès sur le Tour. Ce jour-là, la Sky fait coup double. Outre la victoire d’étape, Bradley Wiggins s’empare du maillot jaune qu’il ne quittera plus jusqu’à Paris. La Grande Boucle fait la connaissance du potentiel de celui qu’on surnomme le Kenyan blanc. Deuxième en 2012, il est couronné l’année suivante. Grand favori à sa succession cette année, il avait sûrement coché cette étape, mais son abandon lors de la 5e étape a mis fin à son rêve de doublé

Christopher Froome a signé son premier succès sur le Tour de France en 2012 au sommet de la Planche des Belles Filles
Christopher Froome a signé son premier succès sur le Tour de France en 2012 au sommet de la Planche des Belles Filles
Benoit Jourdain @BenJourd1