100 ans du maillot jaune : la folle échappée d'Eddy Merckx

Le Tour de France 1969 a été marqué par la domination sans partage d'Eddy Merckx. Au matin du 15 juillet, jour de la 17e étape reliant Luchon à Mourenx, il possède 8 minutes et 21 secondes d'avance sur son dauphin Roger Pingeon. Mais Merckx n'est pas rassasié et s'échappe avant les premières pentes du Tourmalet. Après un effort en solitaire de 140 kilomètres, il remporte l'étape avec près de 8 minutes d'avance sur le deuxième. De quoi rendre ivre de joie Léon Zitrone aux commentaires.

Publié le , modifié le