Top 14 : Clermont se relance face à Agen sans faire le plein

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Clermont face à Agen

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Trois semaines après sa défaite sur le fil à Bayonne, Clermont a renoué avec le succès ce samedi, en disposant sur ses terres d'Agen (31-12), un mal-classé. Mais sans prendre le bonus offensif qui lui tendait les bras.

"On aurait aimé aller le chercher ce point de bonus. Dans cette phase de construction, on fait les choses dans l'ordre et on prend quatre points, c'est important" a déclaré Franck Azéma, l'entraineur de Clermont à l'issue de la victoire de son club face à Agen ce samedi.

Grâce à ce deuxième succès en trois matches, le finaliste de l'édition 2019 grimpe provisoirement à la deuxième place à égalité de points (9) avec Brive, troisième, et le Racing 92, premier avec un match en moins. Le déplacement des Racingmen, prévu ce samedi à La Rochelle, a été reporté à une date ultérieure après la détection de 9 cas positifs au Covid-19 dans leur effectif.

L'ASM, privée de deux de ses meilleurs joueurs, l'arrière japonais Kotaro Matsushima et le trois-quarts du XV de France Damian Penaud, a fait preuve de qualité offensivement face à Agen, en inscrivant quatre essais, dont un de pénalité.

Mais les Jaunards, qui ont encaissé deux essais, ont manqué de discipline défensivement pour pouvoir l'emporter avec un score plus ample face aux Agenais qui, après cette troisième défaite, figurent à la dernière place du classement. "Si on ne se bat pas, on ne fera rien, on va aller en Pro D2. Depuis le début, je n'ai vu que des équipes se battre. On est loin du compte" a d'ailleurs fait savoir Christophe Laussucq, l'entraineur d'Agen.

Clermont s'impose dès les premières minutes

Pourtant, dès les premières minutes, Clermont a imposé son jeu sous l'impulsion d'Alivereti Raka, omniprésent sur la première action. Au bout d'une belle séquence collective, Tavite Veredamu a marqué le premier essai du match. L'ASM a doublé la mise sur une pénaltouche, poussé par tout son pack, Fritz Lee a permis à Clermont de prendre le large (14-0).

A la 32e minute, Camille Lopez a distillé un petit coup de pied derrière la défense lot-et-garonnaise récupéré par Jean-Pascal Barraque, international français à VII, qui n'avait plus qu'à marquer entre les poteaux pour fêter sa première sortie sous ses nouvelles couleurs.

Des regrets sur le bonus offensif

Les hommes de Franck Azéma ont eu le bonus offensif pendant quelques minutes seulement puisqu'ils se sont fait surprendre sur une pénaltouche juste avant la mi-temps. Jeremy Jordaan a capté dans les airs le lancer de son talonneur pour réduire la marque (39)."Le point de bonus offensif, c'est la frustration de la rencontre, on aurait dû scorer en début de deuxième mi-temps pour tuer le match" a déclaré le capitaine, Alexandre Lapandry.

Après la pause, Raka, très bon jusqu'alors, a été sanctionné d'un carton jaune (45) pour un plaquage haut. Il a fallu attendre la 55e minute pour revoir des points avec un essai de Taulagi qui a profité de l'apathie clermontoise pour se faufiler dans l'en-but adverse.

Les Clermontois ont ensuite cravaché pour tenter de reprendre le bonus offensif, bien aidés par les Agenais qui ont concédé deux exclusions temporaires coup sur coup (Verdu et Phillips) et un essai de pénalité (61). En vain. La 3e journée se poursuit dimanche (21h00) avec l'affiche Toulouse-Toulon.

AFP