Sun Yang
Le nageur chinois Sun Yang | AFP - MARK RALSTON

Titre et record du monde pour Sun

Publié le , modifié le

Vainqueur de la finale du 1500 m libre en 14'34"14, le Chinois Yang Sun a battu le plus vieux record du monde de la natation détenu par l'Australien Grant Hackett depuis 2001. Auteur d'un départ prudent, le Chinois a progressivement accéléré pour finir en negative split. Plus rapide dans la deuxième partie de course, il a fini en sprint pour abaisser la marque de quelques dixièmes.

"Je n'étais pas obsédé par le record du monde avant la finale, parce que  mon objectif était de remporter l'or", a déclaré le héros du jour. "Je suis si  reconnaissant à toute l'équipe chinoise, à mon entraîneur, mes parents, et je  crois que ce record du monde leur appartient à tous". Porté par un Oriental Sports Center de Shanghai acquis à sa cause, Sun Yang  a fait 42 centièmes de mieux que le temps mythique établi par Hackett en 2001 à Fukuoka, le seul à avoir résisté aux combinaisons en polyuréthane. Déjà sacré cette semaine sur 800 m nage libre et médaillé  d'argent sur 400 m nage libre, Sun est un nageur d'exception, doté d'une glisse exceptionnelle et d'une technique de bras économe et efficace. Le Chinois, médaillé de bronze aux Mondiaux 2009 sur la distance, a depuis  travaillé sa vitesse pour s'attaquer à ce record.

Sun, qui offre à la Chine sa 5e médaille d'or, a ainsi devancé le Canadien Ryan  Cochrane, médaillé de bronze aux JO-2008 et déjà médaillé d'argent aux Mondiaux  2009, 2e en 14 min 44 sec 46/100e. Le Hongrois Kis Gergo a pris la 3e place en 14 min 45 sec 66/100e. A la faveur d'un final époustouflant, avec un chrono de 25"94 dans les derniers 50 mètres, Sun Yang a enterré le record du nageur australien aujourd'hui à la retraite. "Avant la course, mon entraîneur m'avait dit me concentrer sur la médaille d'or et de faire abstraction du record du monde", a déclaré le jeune prodige à l'issue de la course. "Mais au final, ce n'est pas si surprenant. Cela faisait longtemps que je pensais à faire tomber ce record", a ajouté celui qui fut également titré sur 800 m nage libre, un peu plus tôt dans la semaine. Depuis que Sun Yang avait réalisé un temps de 14'35"43 aux Jeux asiatiques l'année dernière, les spécialistes de la natation clamaient haut et fort que très prochainement, le Chinois battrait le record de Hackett. C'est fait.

Mathieu Baratas