Wimbledon Zvonareva Vera volée coup droit visage serré 06 2010
La Russe Vera Zvonareva concentrée à la volée | AFP - Ian Kington

Zvonareva retrouvera Serena à Wimbledon

Publié le , modifié le

Après avoir réussi un parcours inattendu, atteignant pour la première fois les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem, la Bulgare Tsvetana Pironkova, n'a pas réussi à aller plus loin, battue par la Russe Vera Zvonareva (N.21) 3-6, 6-3, 6-2. En finale, la Russe retrouvera l'Américaine Serena Williams qui a sorti la Tchèque Petra Kvitova en deux sets 7-6, 6-2.

Le tableau féminin de Wimbledon

Elle a failli réaliser l'impossible. Pour sa cinquième participation à Wimbledon, alors qu'elle n'y avait gagné qu'un match avant l'édition 2010, Tsvetana Pironkova s'est offert presque deux semaines de rêve. Jusqu'à sa demi-finale, elle n'avait pas cédé le moindre set, faisant tomber en 8e de finale Marion Bartoli (N.11) puis en quarts Venus Williams (N.2) pour s'ouvrir les portes du dernier carré. Elle e même bien failli scalper une nouvelle tête de série, mais Vera Zvonareva a fait parler son expérience. L'ancienne 5e joueuse mondiale a en effet su changer sa tactique, se montrer beaucoup plus agressive pour aller chercher notamment les points au filet, et ainsi prendre le dessus.

Après avoir perdu le 1er set 6-3 en 32 minutes, la tête de série N.21 s'offrait sa première balle de break du match, qu'elle concrétisait pour mener (4-2). La Bulgare se montrait un peu moins précise dans ses frappes, ce dont profitait son adversaire pour remettre les compteurs à zéro (6-3) en 36 minutes. Pour la deuxième demi-finale de sa carrière en Grand Chelem (après l'Open d'Australie en 2009), la jeune femme de 25 ans appuyait un peu plus ses attaques, et subtilisait d'entrée l'engagement adverse (1-0). Tsvetana Pironkova, 82e mondiale, devait même sauver deux nouvelles balles de break au troisième jeu, allant à son tour au filet, pour rester dans la course (2-1). Mais lors de son jeu de service suivant, après avoir laisser s'échapper une balle de (3-2), elle perdait de nouveau son engagement (4-1). L'écart était fait, mais Vera Zvonareva devait tout de même sauver deux balles de break consécutives le garder intact (5-1) et finir le travail en alternant un peu plus son jeu pour l'emporter 3-6, 6-3, 6-2 en 1h46 de jeu.

Pour la première fois de sa carrière, la Russe se hisse en finale d'un tournoi du Grand Chelem. Une juste récompense après ses succès sur Wickmayer (N.15) en 16e de finale, sur Jelena Jankovic (N.4) en 8e de finale, sur Kim Clijsters (N.8) en quarts de finale. Et malgré sa défaite, Tsvetana Pironkova peut se réjouir d'avoir vécu, à 22 ans, la plus belle aventure de sa vie tennistique. Au terme de laquelle elle va faire une bon extraordinaire au classement WTA.

De son côté, Serena Williams a tremblé durant un set avant de se qualifier pour la finale de Wimbledon en battant la Tchèque Petra Kvitova en deux  sets 7-6 (7/5), 6-2. La cadette des Williams disputera à 28 ans sa sixième finale à Londres, où  elle s'est imposée à trois reprises (2002, 2003, 2009), et sa seizième au total  en Grand Chelem (12 titres).
Elle a rencontré une opposition plus qu'honorable de la part de Kvitova,  jeune joueuse de 20 ans que personne n'attendait à ce niveau. La Tchèque s'est même permis de mener 4 à 2 dans le premier set, en prenant  tous les risques et en n'hésitant pas à tenter sa chance au filet avec pas mal de talent. Mais face à Serena, il ne faut pas lâcher un point sous peine de le payer cash.  C'est comme souvent au service que l'Américaine a fait la différence,  Kvitova ne parvenant à remettre dans le court qu'un peu plus de la moitié de ses engagements. Finalement après être venue à bout de son adversaire en s'appuyant sur la puissance de ses mises en jeu, Serena a  étouffé physiquement Kvitova pour s'adjuger aisément la deuxième manche.