Naomi Osaka renverse Ashleigh Barty et s'empare du titre

WTA - Pékin : Naomi Osaka renverse Ashleigh Barty et s'empare du titre

Publié le

Naomi Osaka s'est adjugé un troisième titre cette année en remportant dimanche le tournoi WTA Premier de Pékin, équivalent d'un Masters 1000, grâce à son succès devant la N.1 mondiale Ashleigh Barty 3-6, 6-3, 6-2.

Naomi Osaka retrouve les joies de la victoire. La Japonaise, actuelle 4e et ex-N.1 WTA, déjà lauréate de l'Open d'Australie en début de saison, vient de gagner deux tournois en l'espace d'un mois. Osaka en septembre, et ce dimanche, Pékin. Elle s'offre ainsi le cinquième titre de sa carrière. Elle s'était aussi imposée à Indian Wells et à l'US Open en 2018, année de son éclosion au plus haut niveau. Samedi, elle est parvenue à battre la tenante du titre, la Danoise Caroline Wozniacki, en demies, tout en se plaignant de l'inconsistance de son service.

Petite gêne à l'épaule

Dimanche lors de la finale face à Barty, Osaka a effectivement pu constater l'irrégularité de sa mise en jeu dans le 6e jeu du premier set avec deux doubles fautes séparées par un ace. Par ailleurs la joueuse de 21 ans a semblé quelque peu gênée par son épaule, et passablement énervée lorsqu'elle a cédé la première manche à Barty. "En résumé, je me suis dit de continuer à me battre même si mon attitude était vraiment nulle. C'est une finale, je suis vraiment privilégiée d'être ici, alors j'ai continué à me battre", a insisté Osaka.

Malgré cette défaite, l'Australienne a conforté sa place en tête du classement mondial (1.081 pts d'avance), sa dauphine tchèque Karolina Pliskova ayant été éliminée dès le premier tour à Pékin. Les deux premiers sets ont été gagnés successivement par Barty, 6-3 en 34 minutes, puis par Osaka 6-3 en 37 min. Dans la troisième manche en revanche Osaka a pris d'entrée le service de l'Australienne avant de la breaker une seconde fois à 5-2. Barty s'est inclinée finalement, après avoir sauver une balle de match dans le dernier jeu.
 

AFP