WTA : Kristina Mladenovic retombe sur terre face à Suarez Navarro

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Kristina Mladenovic
Kristina Mladenovic | ROB PRANGE / SpainDPPI / DPPI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après son exploit face à Naomi Osaka, Kristina Mladenovic est tombée face à Carla Suarez Navarro. Très décousu, émaillé de fautes directes de part et d'autre, le match a finalement échappé à la Française sur un énième jeu de service vendangé. Au prochain tour, Suarez Navarro affronte la gagnante du match entre Elina Svitolina et Garbine Muguruza.

On espérait que sa victoire soit une rampe de lancement, un nouveau départ pour une joueuse qui enchaîne les déconvenues depuis plus d'un an. Kristina Mladenovic, qui n'avait il y a deux jours aucune victoire à son compteur en 2019, avait nettement dominé la numéro 1 mondiale Naomi Osaka hier. Exploit majuscule. Mais ce mercredi, le soufflet est retombé. Défaite en deux sets face au fantôme de Carla Suarez Navarro, elle aussi très peu en verve cette saison. Le plus inquiétant est peut-être la répétition des mêmes scories aperçus depuis deux ans maintenant : une inconstance chronique, l'incapacité mentale à rester plongée dans son match du début à la fin (elle menait 5-2 40-0 dans le premier set, avant de le perdre 7-5),n service défaillant (7 breaks concédés en deux sets). 

Alors, retour à la case départ ? Tout dépend de "Kiki". Si elle arrive à capitaliser sur son exploit lors des prochains tournois, elle pourrait (re)passer un cap et s'installer durablement parmi les meilleures. Car c'est elle qui le dit à l'Equipe  : "Mon objectif, c'est le Top 10". Elle poursuit : "Je sens que mon tennis est bon. C'est un chemin. Il y a des hauts et des bas mais je suis vraiment heureuse parce que c'est une grande performance. Par le passé, j'ai battu Wozniacki et Halep mais je pense n'avoir jamais battu une numéro 1 au classement. C'est une jolie chose" Personne ne lui enlèvera son exploit, et sa défaite du jour n'est peut-être due qu'à la décompression des lendemains d'exploit.  Mais il lui appartient de savoir en tirer le meilleur.