Caroline Garcia

WTA Indian Wells : Garcia sortie d'entrée par Jennifer Brady, Serena Williams fait forte impression

Publié le , modifié le

L’hécatombe se poursuit pour les Français à Indian Wells ! Ce vendredi, Caroline Garcia s'est inclinée dès son entrée face à l'Américaine Jennifer Brady en 3 sets (6-3 3-6 6-0). La Française s'est complètement noyée dans la 3e manche en n'inscrivant seulement 4 petits points sur son service. Il ne reste donc plus qu'une seule Française en lice, en la personne de Kristina Mladenovic. Dans les autres rencontres de la nuit, Serena Williams est sortie vainqueur d'une rencontre fantastique contre Victoria Azarenka.

Décidément, Caroline Garcia n'y arrive pas face à Jennifer Brady ! Ce vendredi au deuxième tour à Indian Wells, la Française a connu sa troisième défaite face à l'Américaine, en autant de confrontations en 2019. Brady, 23 ans, l'avait déjà battue en janvier à Hua Hin (Thaïlande), puis le mois dernier à Dubaï. La 83e du classement WTA a été le bourreau de la Française lors des 3 derniers tournois où elle s'est engagée. 

Après une entame de match solide où les deux joueuses font jeu égal, c'est Caroline Garcia qui se procure la première balle de break de la partie à 3-3, rapidement effacée par l'Américaine. Celle-ci enchaîne bien le jeu suivant en prenant le service de la Française dès la première occasion, empochant la première manche dans la foulée. La numéro 19 mondiale se ressaisit bien dans le deuxième set notamment grâce à une bonne première balle (74% de premier service), et recolle à une manche partout.

Le troisième set est synonyme de naufrage pour Garcia. La Tricolore ne remporte pas le moindre jeu, inscrivant seulement 8 petits points, 4 sur son service et 4 en retour. En 26 minutes, Brady règle la Française dans un match qui aura duré 1h47 au total et se qualifie pour son premier 16e à Indian Wells. Elle prend notamment sa revanche sur Caroline Garcia qui l'avait battue ici même l'an dernier au deuxième tour. 

"En ce moment c'est compliqué"

"Le début du 3e (set) a été dur pour moi, ça se joue à pas grand chose", a expliqué la Française après sa défaite. "Elle a repris de l'énergie, de l'intensité. C'est un peu de manque de réussite et de manque de concentration qui m'a fait perdre le fil", a-t-elle regretté. Pour expliquer ses difficultés face à Brady, Garcia a invoqué "une combinaison de son jeu à elle et de mon jeu à moi".

"Quand je tape fort à plat, elle aime ça. Elle a des qualités, elle donne peu de points. En revers, elle a progressé, et en coup droit, elle te fait sortir du terrain. C'est une meilleure joueuse que son classement ne l'indique", a insisté la tête de série N.19 du tournoi. "En ce moment c'est compliqué, il n'y a pas beaucoup de victoires au bout, mais à l'entraînement, ça se passe bien, je mets mon jeu en place. Après, en match c'est plus compliqué, et ça ne se met pas en place, il n'y a pas la discipline et l'intensité du début à la fin du match, et contre des filles solides ça ne passe pas", a analysé la Française.

Après son élimination, il ne reste déjà plus qu'une Française en lice à Indian Wells: Kristina Mladenovic, qui défiera samedi au 2e tour la N.1 mondiale, la Japonaise Naomi Osaka.

Serena rassurée, Stephens balayée


Le tournoi féminin s'est peut-être déjà offert son plus beau match de la quinzaine, et ce dès le 2e tour. Serena Williams, 10e mondiale, a eu besoin de plus de deux heures de jeu pour venir à bout en deux sets très intenses 7-5, 6-3 de Victoria Azarenka (N.48). La cadette des soeurs Williams, 37 ans, mène désormais 18 victoires à quatre au bilan de ses confrontations avec Azarenka (29 ans). Elles ne s'étaient plus affrontées depuis la finale du tournoi 2016 d'Indian Wells, remportée par la Bélarusse.

Depuis, elles sont devenues l'une et l'autre mère de famille pour la première fois et ont repris leur carrière. "C'est difficile de jouer contre quelqu'un dont on est si proche (...) C'est vraiment quelqu'un que j'apprécie beaucoup, elle est maman comme moi, ancienne N.1 mondiale comme moi", a rappelé la joueuse aux 23 titres du Grand Chelem. "Elle m'a poussé à produire un tennis dont je ne me croyais pas capable", a constaté l'Américaine. "C'est sans conteste la joueuse qui m'a posé le plus de problèmes sur le circuit, mais c'est aussi celle que j'aime le plus affronter", a de son côté souligné Azarenka.

Serena Williams affrontera au prochaine tour une autre ancienne N.1 mondiale, l'Espagnole Garbiñe Muguruza, aujourd'hui 20e, qui a battu l'Américaine Lauren Davis (N.199) 6-1, 6-3. La surprise du jour est venue de l'Américaine Sloane Stephens. La N.4 mondiale, a été balayée 6-3, 6-0 en un peu plus d'une heure par la Suissesse Stefanie Vögele, 109e mondiale et passée par les qualifications. La vainqueur de l'US Open 2017 n'a pas fait mieux qu'un huitième de finale à l'Open d'Australie cette saison.

Dans les autres résultats de la nuit, pas de mauvaises surprises pour Simona Halep (en deux sets contre Barbora Strycova), Elina Svitolina (en trois sets contre contre Sofia Kenin) ou Kiki Bertens (en deux sets contre Magda Linette).

(Avec AFP)