WTA / Cincinnati : Kiki Bertens domine Simona Halep et s'offre un premier titre

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Kiki Bertens sacrée à Cincinnati

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Kiki Bertens s'est imposée au Cincinnati face à Simona Halep (2-6, 7-6, 6-2) et s'offre le premier titre majeur de sa carrière. En revanche, c'est un coup d'arrêt pour la numéro 1 mondiale.

Quel retournement de situation à Cincinnati. Mal engagée face à Simona Halep après une première manche où elle est passée totalement à travers, Kiki Bertens est finalement parvenue à renverser la situation pour s’offrir sa première victoire à Cincinnati et un premier titre majeur à 26 ans (2-6, 7-6, 6-2). En revanche, c’est une désillusion pour Halep qui ne confirme pas après son titre à Montréal au début du mois d’août et essuie un troisième échec dans l’Ohio après 2015 et 2017.

Bertens en difficulté au service

Pourtant, celle qui s’est adjugée le dernier Roland-Garros avait pris le match par le bon bout, imposant une cadence que n’a pu suivre Bertens. La Néerlandaise est totalement dépassée et se fait facilement déborder. Pire, ses difficultés au service (43% de premières balles) ne lui permettent pas de mettre en place son jeu. Des difficultés parfaitement exploitées par Halep qui empoche la première manche 6-2.

Puis la tendance va s’équilibrer. Bertens parvient à prendre le service de son adversaire (3-1). Mais elle n’arrive pas à maintenir son avance et craque sous la pression de la Roumaine (3-4). Les deux joueuses se poussent dans un tie-break duquel la 17e mondiale prend rapidement les commandes (4-1). Si Halep parvient à renverser la tendance pour s’offrir une balle de match, cette dernière est effacée par la Néerlandaise qui s’offre le deuxième set.

La dernière manche sera du même acabit que la première. Mais en faveur de Kiki Bertens cette fois. La droitière fait littéralement craquer la Roumaine malgré une première balle toujours aléatoire (56%). Elle domine sans conteste son sujet, de quoi breaker à trois reprises son adversaire (contre un), et conclue sur sa première balle de match. Un premier succès de prestige pour Bertens, qui plus est face à la numéro 1 mondiale.

Maxime Gil gil_maxime_34