Wozniacki confirme, Sharapova quasiment éliminée

Wozniacki confirme, Sharapova quasiment éliminée

Publié le , modifié le

Serena Williams n'a pas attendu longtemps pour se remettre de sa plus lourde défaite depuis 1998, mercredi face à Simona Halep, d'ores et déjà en demi-finales, en écrasant Eugenie Bouchard 6-1, 6-1 au Masters de Singapour. La Danoise Caroline Wozniacki, N.8 mondiale, a quant à elle battu la Polonaise Agnieszka Radwanska en 7-5, 6-3, faisant un pas de plus vers la qualification en demi-finales après sa victoire initiale contre Maria Sharapova. La Russe est elle éliminée après sa défaite face à la Tchèque Petra Kvitova.

"Hier (mercredi) a été une journée difficile pour moi mais je dois  l'oublier au plus vite. Mon entraîneur m'a beaucoup aidée en me disant que  j'étais toujours en course même si j'avais l'impression d'être déjà dehors", a  commenté l'Américaine de 33 ans, battue 6-0, 6-2 par Halep, de 10 ans sa  cadette. Serena Williams, N.1 mondiale, couronnée lors des deux derniers Masters,  disputés à Istanbul, doit attendre le match du groupe rouge entre la Roumaine  et la Serbe Ana Ivanovic vendredi pour savoir si elle poursuivra ou non sa  route à Singapour.

Une victoire ou une défaite deux sets à un d'Halep la qualifierait. Mais un  succès en deux sets d'Ivanovic obligerait les organisateurs à sortir les  calculettes, pour déterminer qui de la N.1 mondiale ou de la N.7 accompagnera  la Roumaine, déjà qualifiée, dans le dernier carré. Si son service avait abandonné Serena Williams mercredi, il était bien de  retour 24 heures plus tard, avec notamment une première balle mesurée à 205  km/h, tout près donc du record de Sabine Lisicki. Face à Bouchard, 20 ans et éliminée avec trois défaites, Serena Williams  n'a perdu que sa mise en jeu initiale avant d'aligner 11 jeux de rang et de  conclure en 58 minutes.

Sharapova tout près de la sortie

En cas de succès final, Serena Williams rejoindra Monica Seles, qui avait  aligné trois victoires de rang au Masters en 1990, 1991 et 1992. Martina  Navratilova l'avait, elle, remporté cinq fois de suite en 1983, 1984, 1985 et à  deux reprises en 1986 en raison d'un changement de dates du tournoi. Dans le groupe blanc, la Russe Maria Sharapova (N.2), battue 6-3, 6-2 par  la Tchèque Petra Kvitova (N.3), après l'avoir déjà été dans son match d'entrée  par la Danoise Caroline Wozniacki (N.8), est quasiment éliminée. "J'ai eu bien sûr un long match, plus de trois heures il y a un jour. Mais  je ne me sens pas fatiguée", a expliqué Sharapova, en faisant allusion à son  combat perdu mercredi en trois sets face à Wozniacki.

"Je suis heureuse d'être ici et de faire partie de cet événement. C'est  facile de s'asseoir et de dire : "Oui, je suis fatiguée". J'ai perdu deux  matches mais ce n'est pas ce que je ressens", a ajouté la Russe, dont la  défaite a pratiquement qualifié pour les demies Wozniacki, victorieuse de la  Polonaise Agnieszka Radwanska (N.6) 7-5, 6-3 jeudi. Sharapova a besoin de battre Radwanska en deux sets vendredi pour avoir une  chance d'aller en demi-finales.

AFP