L'Américaine Serena Williams
L'Américaine Serena Williams n'a pas connu de problème lors du 1er tour de Miami | Mike Ehrmann / AFP

Une finale Serena - Sharapova

Publié le , modifié le

La N.1 mondiale Serena Williams rencontrera samedi la N.2 mondiale Maria Sharapova en finale du tournoi de Miami (dur) après sa facile victoire 6-0, 6-3 jeudi face à la Polonaise Agnieszka Radwanska, qui était tenante du titre mais a été balayée en seulement 1h05.

L'Américaine de 31 ans visera un sixième trophée à Miami, ce qui serait un  record (l'Allemande Steffi Graf compte également cinq trophées) alors que la  Russe, qui a battu presque aussi facilement (6-2, 6-1) la Serbe Jelena  Jankovic, convoitera son premier titre pour sa cinquième finale dans un tournoi  qui est l'un des plus importants de l'année après ceux du Grand Chelem. Face à Radwanska, Williams a entamé le match par un premier jeu avec trois  aces et n'a jamais relâché la pression, marquant sept jeux d'affilée. Dans le troisième jeu de la seconde manche, la cadette des Williams a servi  5 autres aces en l'espace de huit points, finissant avec 12 aces, soit plus  d'un quart de ses coups gagnants (40 au total). Elle n'a laissé qu'une seule balle de break à la Polonaise, qui s'est  plusieurs fois montrée incrédule devant la démonstration de puissance de  l'Américaine.

"Je me sentais bien, j'ai réussi à faire un minimum de fautes directes, a  indiqué Williams. Je n'ai pas très bien commencé le tournoi, j'avais beaucoup  de choses dans ma tête qui me rendaient un peu folle. Je veux tellement bien  faire dans ce tournoi, je travaille dur pour ça. J'ai un peu modifié mon  service techniquement, depuis bien avant le tournoi, je constate que ça  s'améliore." Williams est devenue en février la joueuse la plus âgée à occuper le  premier rang du classement WTA. Elle est assurée de fêter lundi sa 130e semaine  sur le trône du tennis féminin même si Maria Sharapova remporte le titre à  Miami. L'Américaine, entraînée par le Français Patrick Mouratoglou, avait repris  le rang de N.1 mondial en atteignant la finale du tournoi de Doha en février,  mais avait ensuite déclaré forfait avant son premier match à Dubaï puis fait  l'impasse, comme chaque année, sur le tournoi Premier d'Indian Wells.

AFP