Tournoi de Strasbourg : Alizé Cornet au 2e tour, Pauline Parmentier éliminée d'entrée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Natacha Basdevant
Alizé cornet
La Française Alizé Cornet s'est qualifiée pour la première fois en huitième de finale de l'US Open. | AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alizé Cornet a passé le 1er tour du tournoi de Strasbourg en venant à bout de celle qui pointe une place devant elle au classement WTA, Polona Hercog (50e mondiale). Sa compatriote Pauline Parmentier (162e mondiale) n'a, de son côté, pas renversé la hiérarchie. Son adversaire Poloniase, Magda Linette (35e mondiale), l'a dominée tout le long du match ce lundi.

Et de une Française au 2e tour du tournoi de Strasbourg... sur deux à la mi-journée. Alizé Cornet (N.51) est venue à bout de son adversaire Polona Hercog, alors que Pauline Parmentier (N.162) s'est, elle, fait mener tout le long de sa rencontre contre Magda Linette.

Alizé Cornet a remporté son ticket pour le 2e tour à Strasbourg au bout d'1h40 de match. Beaucoup de breaks ont été concédés au long de la rencontre que ce soit du côté de Cornet ou de celle qui la devance au classement WTA. La niçoise a pu compter sur sa régularité dans les échanges pour vaincre son adversaire du jour, Polona Hercog, et sur sa capacité à gagner des points derrière sa 1re balle (68% de points gagnés pour la Française contre seulement 46% à sa rivale). Elle l'emporte 6-3, 6-4 contre une joueuse qui ne l'avait battu qu'une seule fois précédemment en 6 matches, et cela remonte en 2010. Au prochain tour, celle qui s'était qualifiée pour la première fois de sa carrière en huitièmes de finale de l'US Open, affrontera Elena Rybakina.
 

Pauline Parmentier a dit adieu au tournoi pour cette année. Son adversaire, Magda Linette, largement mieux classée que la Française n'en a fait qu'une bouchée. La 35e mondial n'a eu besoin que d'1h19 pour venir à bout de la 162e mondial en 2 sets (6-4, 6-3).

La wild card, le cadeau empoisonné

La Française avait bénéficié d'une wild-card pour lui permettre d'intégrer directement le tableau principal. La joueuse comptait un nombre de participation record (14) en Alsace, l'organisation du tournoi avait alors décidé de lui octroyer cette faveur, malgré son classement bien éloigné de sn meilleure niveau (40e mondiale). 

La joueuse de 34 ans n'avait plus participé à une épreuve du circuit WTA depuis le mois de février. Parmentier s'était inclinée au 2e tour des qualifications face à la Russe Anastasia Potapova à Saint-Pétersbourg .

Le tournoi de Strasbourg est la dernière épreuve de préparation avant Roland-Garros (27 septembre-11 octobre), où sont attendues les deux joueuses.