Tennis : La Française Fiona Ferro affrontera Anett Kontaveit en finale à Palerme

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Fiona Ferro peut remporter son deuxième titre dimanche à Palerme
Fiona Ferro peut remporter son deuxième titre dimanche à Palerme | ROB PRANGE / SpainDPPI / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Une Française participera à la finale du premier tournoi du circuit féminin, cinq mois après son interruption en raison de l'épidémie de Covid-19. Fiona Ferro, 53e mondiale, s'est qualifiée pour la finale ce samedi en battant l'Italienne Camila Giorgi. Pour remporter son deuxième titre WTA, Ferro devra battre dimanche l'Estonienne Anett Kontaveit, n°22 mondiale.

La Française Fiona Ferro et l'Estonienne Anett Kontaveit s'affronteront en finale du tournoi de Palerme dimanche, premier rendez-vous du circuit féminin après les cinq mois d'interruption dûs à la pandémie de coronavirus. Ferro a battu samedi l'Italienne Camila Giorgi en trois sets (2-6, 6-2, 7-5), tandis que Kontaveit est venue à bout de la tête de série numéro un du tournoi, la Croate Petra Martic (6-2, 6-4).

Totalement dépassée à l'entame de la partie, Ferro, qui n'avait concédé jusqu'ici aucun set dans le tournoi sicilien, a laissé filé la première manche en à peine 33 minutes après avoir été menée 5-0 sous les coups puissants de l'Italienne. Mais la Française, 53e mondiale, s'est accrochée, décrochant un double break à deux reprises lors du deuxième set à la faveur de quelques faiblesses au service de Giorgi, pour finalement revenir à un set partout.

Un deuxième titre pour Ferro ?

Le troisième set a été le plus accroché. Mais, alors que les deux joueuses étaient à égalité 5-5, Ferro a breaké son adversaire puis remporté son jeu de service pour clore le match. Ferro tentera dimanche de conquérir son deuxième titre. Elle affiche pour le moment à son palmarès un titre à Lausanne (2019).

Elle devra pour cela battre une Anett Kontaveit conquérante, qui n'a fait qu'une bouchée samedi de Petra Martic, 15e mondiale, visiblement diminuée et éliminée en 1h19. L'Estonienne de 24 ans, n°22 mondiale, espère elle aussi décrocher son 2e titre WTA, après Bois-le-Duc en 2017.

AFP