Serena Williams
La N.1 mondiale Serena Williams | AFP - TIZIANA FABI

Serena Williams tient sa finale à Rome

Publié le , modifié le

Serena Williams (N.1) s'est qualifiée aisément pour la finale du tournoi de Rome en disposant de Simona Halep (64e mondiale) 6-3, 6-0 en 1h05. Elle affrontera dimanche Victoria Azarenka (N.3) victorieuse en deux temps de Sera Errani (N.7) 6-0, 7-5 en 1h34. Victorieuse en 2002 de sa seule finale ici, l'Américaine aimerait redevenir impératrice à Rome. Voici onze ans, elle avait enchaîné avec son premier et seul sacre à Roland-Garros.

Elle n'a pas cédé plus de cinq jeux par match. Et Serena Williams vient tout simplement de remporter son 23e match consécutif, se trouvant plus qu'à une victoire d'un quatrième titre consécutif. Et à Rome, cela ressemble à un exploit pour la N.1 mondiale, qui ne s'y est imposée qu'une fois dans sa carrière, lors de sa seule présence en finale en 2002. 

En demi-finale, Simona Halep n'a pas fait le poids. La 64e mondiale, qui avait offert une belle résistance à l'Américaine lors de leur seul affrontement passé, à Wimbledon en 2011, a vu la différence. Sur la terre-battue romaine, Williams est en pleine confiance. Engagée dans une série de 23 victoires de rang (en comptant ses deux succès en Coupe Davis), elle marche sur l'eau. Après Miami, Charleston et Madrid, elle n'a qu'une envie: décrocher la couronne à Rome pour arriver en position de force à Roland-Garros, dans 8 jours.

Deux victoires en finale pour Azarenka sur Serena

Dernière à pouvoir l'en empêcher: Victoria Azarenka. Malgré une interruption dûe à la pluie alors qu'elle menait 4-0 dans le 1er set, la Bélarusse n'a pas faibli et n'a laissé aucune chance à la protégée du public, Sara Errani. Cette dernière a dû patienter 38 minutes pour inscrire son premier jeu dans cette rencontre, et à ce moment-là égaliser à (1-1) dans le 2e set. Déjà vaincue à cinq reprises en six matches par la Bélarusse, la Transalpine, malgré une belle résistance dans ce second acte et deux balles de match sauvées, n'a pas pu inverser la tendance, s'inclinant 6-0, 7-5. 

C'est donc une finale entre grandes rivales. "Vika", ancienne N.1 mondiale détrônée par Serena Williams, affrontera pour la 14e fois l'Américaine, et elle ne l'a battue que deux fois. Mais ces deux succès ont été acquis dans deux des quatre finales disputés entre elles, dont la dernière à Doha en début de saison.