Serena Williams
Serena Williams | MANAN VATSYAYANA / AFP

Serena Williams stoppe la belle série de Timea Bacsinszky

Publié le , modifié le

Après 15 succès d'affilée, Timea Bacsinszky a vu sa belle série stoppée. Et ce n'est autre que la N.1 mondiale, Serena Williams, qui a éliminé la Suissesse en deux manches 7-5, 6-3 en quart de finale du tournoi d'Indian Wells.

De retour à Indian Wells après 14 ans de boycott, l'Américaine tentera d'atteindre la finale face à la Roumaine Simona Halep, N.3 mondiale. Mais la joueuse de 33 ans a eu bien du mal à se défaire de Bacsinszky, vainqueur de deux tournois de suite (Acapulco et Monterrey) au cours des dernières semaines. La Suissesse, ex-enfant prodige du tennis qui, épuisée psychologiquement, avait mis un terme à sa carrière à 20 ans avant de revenir sur le circuit, a  pris le meilleur départ pour mener rapidement 3-1. Williams est revenue en remportant trois jeux de suite, dont un jeu de  services de son adversaire (4-3). Elle a empoché le premier set en 47 minutes sur le service de la 26e  mondiale.

Dans la seconde manche, les deux joueuses ont perdu à tour de rôle leur  service avant que Williams ne reprenne les commandes en profitant des  nombreuses fautes directes de son adversaire, visiblement fatiguée. La dernière défaite de Bacsinszky remontait à janvier lors du 3e tour de  l'Open d'Australie face à l'Espagnole Garbine Muguruza 6-3, 4-6, 6-0.    Après cette victoire, Williams qui s'est adjugée en janvier l'Open  d'Australie 2015, a remporté elle aussi ses 15 derniers matches.

"J'ai bien joué, mais parfois, bien jouer contre Serena ne suffit pas, a déclaré Bacsinszky. "Je pense que je lui ai donné du mal, alors tout le mérite lui revient, elle était juste plus forte ici aujourd'hui", a indiqué la joueuse de 25 ans. Pour Serena Williams, ce succès était loin d'être acquis. "Elle était sur une série de victoires, alors je me disais 'j'espère que je vais gagner car elle n'a plus perdu depuis une longue période !", a dit l'Américaine après le match qui a prédit "un grand avenir" à la Suissesse.

francetv sport @francetvsport