Serena Williams - Madrid
Serena Williams a décroché le 50e titre de sa carrière à Madrid | AFP - JAVIER SORIANO

Serena Williams étrille Sharapova à Madrid et sauve son trône

Publié le , modifié le

Serena Williams a remporté dimanche à Madrid le 50e titre de sa carrière en disposant de Maria Sharapova 6-1, 6-4 en 1h18. L'Américaine a fait coup double puisqu'elle a conservé grâce à cette victoire sa place de numéro 1 mondiale qu'elle aurait pu perdre aux dépens de la Russe. Menée 3-1 dans la dernière manche, Serena a parfaitement réagi pour mettre un terme à l'invincibilité de Sharapova sur terre-battue depuis un an.

Serena reste la patronne. Sa première place en danger, l'Américaine n'a pas fait de détails face à sa dauphine, Maria Sharapova, ce dimanche en finale de Madrid. Une victoire nette et sans bavure 6-1, 6-4 en 1h18. Tenante du titre dans la capitale madrilène, elle a prouvé que la transition de la terre-bleue à l'ocre ne l'avait pas dérangée outre-mesure. Face à elle, la Sibérienne avait pourtant des arguments à faire valoir. Invaincue depuis ses titres sur terre à Rome, Roland-Garros et Stuttgart, elle était depuis près d'un an (et 21 victoires consécutives) la valeur sure de la terre-battue. "Je savoure vraiment ce titre, en particulier parce que durant cette  semaine je me suis trouvée à deux points de la défaite, contre Anabel Medina  Garrigues (en quarts de finale, ndlr), a-t-elle déclaré. Avoir désormais 50 titres en poche, c'est super, mais je ne sais pas jusqu'où je peux aller. Je n'ai même pas envie de me poser la  question, je veux juste profiter. Roland-Garros cette saison, c'est évidemment  mon véritable défi, je ne sais pas si je vais l'atteindre."

12e défaite de rang pour Sharapova contre Serena

Sharapova, pour sa part, n'a jamais réussi à trouver la solution face à sa rivale. En commettant cinq double fautes dans la première manche, elle a offert son service à deux reprises. Si elle s'est révoltée dans la seconde manche, et qu'elle a même mené 3-1, elle a fini par céder. Au final, elle a logiquement essuyé sa 12e défaite de rang face à elle. "Ma défaite aujourd'hui a été dure, mais je retiens quand même mon bon  début d'année avec une victoire à Stuttgart et ma bonne semaine ici, a-t-elle réagi. Sur le match en lui-même, j'ai commencé de manière vraiment lente.  Je ne réagissais pas bien. C'est quelque chose qu'on ne peut pas se permettre  contre Serena, car elle a beaucoup de confiance dans son jeu."

Après Miami et Charleton, c'est donc le troisième titre de la saison de la cadette des soeurs Williams. Elle ajoute ainsi un cinquantième titre à son palmarès et se place logiquement comme la grande favorite de Roland-Garros. A la Porte d'Auteuil, gageons qu'elle tentera de faire oublier son élimination du premier tour de l'an passé face à Virginie Razzano.

Simple dames (finale):

Serena Williams (USA/N.1) bat Maria Sharapova (RUS/N.2) 6-1, 6-4

Vidéo : Serena Williams poursuit sa moisson 

Voir la video