Serena Williams conforte sa place de numéro 1
Serena Williams conforte sa place de numéro 1 | Mike Ehrmann - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Serena Williams conserve son titre à Charleston

Publié le , modifié le

La N.1 mondiale Serena Williams a repris contact avec la terre battue en conservant son titre au tournoi de Charleston grâce à une victoire 3-6, 6-0, 6-2 en finale face à la Serbe Jelena Jankovic, tête de série N.9. Avec ce succès, l'Américaine conforte sa place sur le trône du tennis féminin mondial.

En prenant le dessus sur Jankovic en finale à Charleston, Serena Williams  s'est adjugée son deuxième titre d'affilée après celui de Miami, son troisième de la saison (avec Brisbane), son  troisième en Caroline du Sud (après 2008, 2012) et le 49e de sa carrière. L'Américaine de 31 ans, joueuse la plus âgée de l'histoire à  occuper la place de N.1 mondiale, a remporté 71 de ses 75 derniers matches et a remporté huit tournois sur les dix derniers mois. Williams  a eu trois balles de break à 2-2 dans la première manche mais ne  les a pas concrétisées et a perdu son service sur un jeu blanc dans la foulée. Jankovic, défendant parfaitement, a empoché la manche sur un nouveau break. "Jelena jouait si bien, je me disais: +si elle continue comme ça elle  mérite de gagner+, a indiqué Williams. C'est une grande championne, elle a  vraiment montré pourquoi elle a été N.1 mondiale, elle se bat en permanence."

Serena en démonstration

La cadette des soeurs Williams , peut-être piquée dans son amour propre, a ensuite repris les choses en main et a breaké cinq fois en sept jeux de service de Jankovic,  n'offrant qu'une maigre balle de break à la Serbe, pour finir avec 39 coups  gagnants (27 dans les deux derniers sets) et 25 fautes directes (12 dans la  seule première manche) au compteur après près de deux heures de match. L'Américaine, qui surfe sur une série de onze victoires consécutives, va  maintenant jouer en Fed Cup, la semaine prochaine contre la Suède à Delray  Beach (Floride), à 50 kilomètres de son domicile. Elle mettra ensuite le cap  sur l'Europe, vers Madrid et surtout vers Roland-Garros, où elle brûle  d'effacer son humiliation de l'an passé (élimination au 1er tour).

Roland-Garros en ligne de mire

Cette défaite face à la Française Virginie Razzano est un accroc majeur  qu'elle n'a clairement pas oublié. "Je n'ai pas joué Roland-Garros l'an  dernier, a dit Serena à moitié sérieuse. Mais cette année je vais le jouer." "Je ne vais pas aller (à Paris) avec trop de confiance, même si je suis  contente d'avoir un titre (sur terre battue) dans mon escarcelle. J'y vais avec  un objectif: gagner un match", a-t-elle ajouté, toujours mi-sérieuse. Serena est la première depuis l'Espagnole Conchita Martinez en 1995 à  conserver son titre à Charleston, où elle rejoint l'Allemande Steffi Graf et  les Américaines Chris Evert et Martina Navratilova comme triple championne.

AFP