Masters : Venus éclipse Garcia après un beau combat

Masters : Venus éclipse Garcia après un beau combat

Publié le , modifié le

La belle aventure de Caroline Garcia s’est achevée sur un échec en demi-finales du Masters contre une excellente Venus Williams (6-7, 6-2, 6-3) au terme d’un superbe combat de plus de deux heures. Malgré une belle résistance, la Lyonnaise a fini par subir la loi de sa rivale américaine, plus expérimentée (37 ans) malgré quelques contrariétés avec sa hanche. Wenus Williams affrontera ce dimanche en finale la Danoise Caroline Wozniacki, tombeuse de la Tchèque Karolina Pliskova.

Dès l’entame du premier acte, Caroline Garcia prenait les devants. La Lyonnaise breakait son adversaire pour se détacher au score (2-0). Malheureusement pour elle, la Française se précipitait trop au jeu suivant, permettant à sa rivale de recoller au score. A 3-2, Garcia manquait une balle de break sur un revers trop forcé et Venus Williams parvenait à conserver sa mise en jeu. Mais il était de plus en plus clair que l’aînée des Williams ne servait qu’à 80% à cause d’un problème à la hanche qu’elle se tenait plus que de coutume. A 3-4, l’Américaine parvenait à écarter deux balles de break malgré la pression de Garcia.

Williams réagit bien

Le bras de fer était intense entre les deux guerrières (4-4). Et là c’est Garcia qui sauvait les meubles en annihilant une balle de break pour mener 5-4. La Française manquait ensuite d’initiative pour convertir une balle de set. Au jeu décisif, Garcia s’envolait sur deux double-fautes de Venus mais elle commettait à son tour une double-faute et une volée ratée pour perdre le mini-break. Heureusement, elle appuyait de nouveau sur l’accélérateur pour enlever quatre des cinq derniers points dont la balle décisive sur une nouvelle erreur de la joueuse américaine.

Le deuxième set n’était en revanche qu’un cavalier seul de Venus Williams qui se rebellait pour empocher 34 points (contre 26) en se montrant plus efficace sur les balles de break (2/5 contre 0/3). La troisième manche était d’emblée plus disputée. Mené 1-2, 0-30, Caroline Garcia ne craquait pas pour recoller au score (2-2). Elle semblait toutefois accuser le coup face à l’Américaine qui bénéficiait de la fraîcheur (dernier match de poule joué jeudi contre vendredi à Garcia). La Française ne parvenait plus à faire courir sa rivale comme en début de rencontre. Elle finissait par concédéer son service au mauvais moment pour finalement s'incliner (6-3) dans cette ultime manche. Logiquement. Un revers qui n'effacera pas son très beau parcours depuis Roland-Garros. 

Grégory Jouin @GregoryJouin