Martina Navratilova et Agnieszka Radwanska
Martina Navratilova et Agnieszka Radwanska pour leur premier entraînement | DR

Martina Navratilova entraîne Agnieszka Radwanska

Publié le , modifié le

Tenante de 18 titres du Grand Chelem en simple (et 31 en double), Martina Navratilova a commencé une carrière de coach. A 58 ans, l'ancienne N.1 mondiale s'est associée en début de mois avec la Polonaise Agnieszka Radwanska, actuelle 6e mondiale mais qui court toujours après un premier titre en Grand Chelem. L'Américaine suit ainsi le chemin ouvert par son compatriote Ivan Lendl, qui avait coaché Andy Murray de janvier 2012 à mars 2014, par Boris Becker et Stefan Edberg, coaches respectivement de Novak Djokovic et Roger Federer depuis 2014 ou par Amélie Mauresmo, qui a pris la suite de Lendl aux côtés de l'Ecossais.

La mode n'avait pas encore franchi le mur du tennis féminin. Après Ivan Lendl, Boris Becker, Stefan Edberg et Amélie Mauresmo, une autre légende du tennis mondial revient sur le circuit, dans le box des entraîneurs. Martina Navratilova, N.1 mondiale durant 332 semaines dans sa carrière, victorieuse de 18 titres en Grand Chelem en simple et 31 en double, est désormais dans le coin d'Agnieszka Radwanska. L'annonce avait été faite au début du mois, elle est désormais effective. "Je n'ai pas très bien dormi la nuit dernière, à la pensée de retourner à  la compétition", avait alors déclaré l'Américaine sur le site de la WTA. "Je suis très excitée par la perspective de rejoindre l'équipe d'Agnieszka  et de travailler avec Tomasz. Ca va être un défi sympa. J'ai été enchantée  quand Agnieszka m'a fait cette proposition et je suis impatiente de commencer".

C'est désormais fait. En compagnie de Tomas Wiktorowski, qui s'occupait déjà de la Polonaise, Navratilova a repris le chemin des terrains et va tenter de débloquer le palmarès de sa joueuse en Grand Chelem. Depuis longtemps membre du Top 10, elle est connue pour avoir un jeu performant, mais un mental parfois friable. Finaliste à Wimbledon en 2012, demi-finaliste sur le gazon londonien en 2013, demi-finaliste à Melbourne en 2014 après trois quarts de finale les trois années précédentes, elle a du mal à franchir un cap décisif menant au plus haut niveau. En huit matches contre la N.1 mondiale Serena Williams, elle n'a pris qu'un set. Face à la N.2 mondiale Maria Sharapova, elle n'a gagné que deux fois en 13 affrontements. Voilà ce qui la sépare des "monstres" du circuit féminin. Le goût de la victoire, l'instinct de compétition et toute l'expérience de Martina Navratilova pourraient l'aider dans sa quête d'évolution, alors qu'elle est âgée de 25 ans.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze